Les p'tits bonheurs de la vie quotidienne

28 juin 2017

Ma recette de yahourts à la yahourtière

Voilà enfin ma recette de yahourts, trop simple, mon Murphy culinaire ne s'en est pas remis.

Ces-animaux-ont-eu-la-peur-de-leur-vie-chat-2

Pour mes 12 pots de yahourts, il faut :

- 2 yahourts,

- 2 cuillerées à soupe de lait en poudre (on peut faire sans, mais le résultat est beaucoup moins consistant),

- 1,9 litre de lait, même écrémé.

- ... et c'est tout !

Tout mélanger, verser dans les pots, 10 heures à la yahourtière.

Régalez-vous !

Préparation_yahourts

Yahourtière

Pour le même prix : deux recettes au lieu d'une : le fromage blanc !

Pour ma passoire (espèce de boite trouée vendue avec ma yahourtière, et qui remplace 6 pots dans ma yahourtière) :

- 1 yahourt,

- 1 cuillère à soupe de lait en poudre,

- 1 litre de lait,

- et le jus d'1/2 citron, qui sert de présure.

12 heures à la yahourtière, et égouttage pendant quelques heures au frigo. Ensuite, conserver dans son petit lait pour ne pas qu'il sèche.

Vous pouvez le laisser s'égoutter plus longtemps, vous obtiendrez alors du fromage frais (TROIS recettes au lieu d'une). Il aura alors fallu penser à saler un peu la préparation. Vous pouvez aussi le presser dans un torchon, le "mouler" un peu avec vos mains et saler ses faces, et vous obtiendrez une espèce de fromage que vous pouvez laisser affiner au frigo (quatre ...). J'ai tenté une fois mais le succès n'était pas au rendez-vous, rien ne dit qu'il en sera de même pour vous !

Bon, OK, trois.

Posté par Adamsfamily à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


26 juin 2017

Top/flop #5 : Joyeux aanniiiiversèèèère !

Encore un flop.

chat_honteux

Dans un contexte de fin d'année scolaire surchargée (1 bac, 1 brevet, bal des 3e, bal du lycée, divers spectacles, et puis de toutes façons, c'est toujours hyper-complet en juin), me voilà à fêter les trois anniversaires-avec-les-copains de mes enfants. Pas du tout nés en cette période, mais profiter de la piscine, c'est quand-même sympa. Nous avons donc fêté vendredi, les 18 ans de mon grand, et dimanche, les 15 du Poulpino le matin et les 12 de la Belette l'après-midi. Chargé, quoi. Je m'étais quand-même réservé le samedi pour récupérer/préparer un minimum, et me voilà donc à préparer d'un coup 2 gâteaux d'anniversaire. En une même fournée. Là, si vous vous souvenez de mes particularités culinaires et des rapports spéciaux que j'entretiens avec la cuisson, vous commencez peut-être à sentir venir le coup. Ou pas. Bref, mes gâteaux étaient pour ainsi dire cuits, mais il y manquait peut-être une chouille. Alors, quand j'ai voulu fourrer l'un des deux avec de la confiture, la moitié supérieure n'a pas résisté à la manipulation et m'a littéralement explosé dans les mains. J'ai donc replacé les gros morceaux sur le dessus, bourré les petits dans les interstices, et comme vraiment, ça avait l'air d'un champ de mines, j'ai camouflé le tout sous de la confiture. J'ai ensuite décoré comme si de rien n'était avec des bonbons, un petit parasol, et les bougies. Bien que ma fille ait répété à toutes ses copines (toutes) que non, le gâteau n'était pas raté mais que c'était de l'art moderne, j'étais relativement fière de mon opération camouflage.

A ce stade du récit, je conseille aux âmes sensibles de s'abstenir et à Mamandetribu de poser sa glace à l'eau.

Tout allait donc à peu près bien. J'allume les bougies, m'approche de la terrasse, et là, vrouf, un léger coup de vent met le feu au petit parasol. Mes deux mains étant prises par le gâteau, évidemment, j'ai soufflé pour éteindre le petit parasol. Dans le feu du moment - si j'ose dire - je n'ai même pas pensé à enlever ce foutu parasol du gâteau et l'ai apporté tel quel sur la terrasse. Sous l'oeil assez surpris de ma fille et de ses invitées. "Ca a cramé", a-t-elle constaté en fixant d'un oeil critique son parasol dont il ne restait que la pique et les baleines.

Mais non, ma chérie, c'est de l'art moderne.

Et non, vous n'aurez pas de photo.

Posté par Adamsfamily à 07:15 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juin 2017

Se simplifier la vie au potager

Super notre idée d'agrandir le potager. Depuis l'an dernier, on se voit exploiter notre "terre" comme de grands propriétaires terriens, remplir notre composteur, faire des bocaux de légumes et de confitures dans l'atmosphère odorante de la cuisine, faire sauter nos patates nouvelles comme je m'en souviens chez mes grands-parents, équeuter les haricots lors des chaudes soirées d'été, respirer à plein nez les plants de tomates poivrés ...

Pop ! Cette bulle de nostalgie idéalisée qui nous a porté tout l'hiver a brutalement pété au moment du labourage de notre jardin, terre lourde et argileuse qui semblait vouloir conserver son inertie. Ben oui, le potager, c'est du boulot ! On le savait bien sûr, mais on assimile bien plus facilement ce genre de choses si on l'expérimente soi-même (qui a dit que je n'aligne que des banalités ?).

Bref, tout ça pour dire que notre regard sur cette activité a quelque peu changé.

chat_mecontent

Notre souci porte maintenant sur les différentes manières de se simplifier le potager !

- notre toute première idée, mais qui n'a pas été mise en place tout de suite, a été la multiplication des points d'eau du jardin pour nous éviter de faire tout le tour de la maison pour remplir un arrosage ou tirer un tuyau. Un point d'eau est même en place pour les futures poules ! Ca, c'était du boulot, mais c'est a priori fait une fois pour toutes.

- l'arrosage automatique a été généralisé le plus possible, et couplé à des programmateurs qui limitent la durée d'utilisation. Le plus long est l'installation des tuyaux et des goutteurs, qui doit être au moins partiellement refaite tous les ans.

- pour se faciliter le déterrage des pommes de terre, on les a plantées en grande partie dans des "caisses", soit en bois fabriquées par l'Homme et moi (avec bâche filtrante au fond, le luxe!), soit dans un support de récupérateur d'eau dont on ne se sert plus (trop de moustiques, infernal). En photos ci-dessous, "déterrage" de nos premières patates par l'Homme et la Belette :

Patates1

Patates2

Patates3

Je sais que certaines de mes lectrices (lecteurs peut-être ?) font un potager, bien plus grand que le mien pour certains, et je suis preneuse de toute astuce visant à la simplification potagère. Merci ;)

Posté par Adamsfamily à 11:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

22 juin 2017

Sondage relooking ... résultats

Suite à mon sondage concernant le relooking de ce meuble

buffet1

plusieurs d'entre vous m'ont donné des idées, voire de très bonnes idées. Merci !

J'ai mis en photos ces suggestions :

- tout blanc, pour Mamandetribu minimaliste ;) (j'aime beaucoup) :

tout_blanc

- avec plateau couleur bois, pour Annie :

blanc_plateau_bois

- tagué/graphé, pour Claire et Frenchnanny :

factory_graff

 

et j'ai même trouvé ça, que je trouve très beau, mais hors de ma portée peinturluresque :

dudeman

- Reyhaziel m'a conseillé le décopatch, que je ne connaissais que de nom, et là, j'ai eu une révélation : ça rend super bien ! Et dans des styles très différents :

decopatch1

decopatch2

decopatch3

Lace-Dresser8

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A vrai dire, je pensais plutôt soit à le laisser "nature" (c'est-à-dire bien nettoyé et re-ciré), soit dans l'esprit bayadère pour que ça fasse été. Un peu dans ce style :

rayures_plage

Du coup, c'est pas malin, mais maintenant, j'hésite encore plus qu'avant. La bayadère me plait beaucoup, le tout blanc aussi, et le décopatch m'a ouvert des horizons insoupçonnés. Mais alors on ne verra plus le bois ...

Une porte rayée, une porte graphée, les tiroirs blancs et le plateau bois, et tout le reste décopatché ?

Arrrrgh ...

Il faut que je trouve d'autres meubles à décorer, moi, sinon ma frustration/refoulement se révèlera probablement de façon inattendue dans quelques années ! Pour préserver ma santé mentale, je m'en vais chiner dans quelques vide-greniers, tiens. Vous savez où me trouver ...

Posté par Adamsfamily à 07:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

21 juin 2017

C'est l'été !

... alors ...

Nouvelle déco du blog !

Posté par Adamsfamily à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


14 juin 2017

Petite consultation bloguesque

Récemment, Mamandetribu a lancé sur son blog une consultation au sujet de la cuisine de Poupie que cette dernière voulait réaménager.

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, qu'on ne va pas réinventer la roue, que toute idée est bonne à prendre, que tant qu'on gagne on rejoue, ... bref, devant le succès rencontré, j'ai décidé moi aussi de lancer ma consultation bloguesque. Le sujet digne de Valérie Damidot n'est rien moins que mon meuble tout décrépi mais pour lequel j'ai une tendresse particulière, j'ai nommé, lui :

buffet2

Je vous en ai déjà parlé ici, et vous l'avez déjà vu en situation .

 

Comment le relooker ?

 

J'ai déjà quelques idées, mais j'aimerais recueillir les vôtres sans vous influencer, alors je vous en ferai part plus tard. Il n'y a pas de contraintes particulières, vous le voyez dans son environnement naturel. Si, juste une, je pense qu'il a été ciré car lorsque je l'ai lessivé à grande eau, l'eau perlait dessus et glissait. Et je n'aimerais pas avoir à le décirer ...

Alors, à vos claviers, et livrez-moi en commentaires le fruit de vos imaginations débordantes et faites-moi partager vos propres expériences ! J'en ferai ensuite une synthèse et vous dirai à quelle sauce je le relookerai finalement.

Posté par Adamsfamily à 18:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

12 juin 2017

Mon potager en photos

Comme promis, des photos de mon potager ! Tomates, courgettes, patates, haricots, petits pois, salades ... Un régal ! Et puis, c'est beau, j'adore le mariage de ces couleurs verte, orange des oeillets, et du bois.

Potager1

Potager2

Potager3

Potager4

Potager5

Les grandes caisses ont été fabriquées par l'Homme et contiennent principalement des pommes de terre. 

Un régal aussi pour les escargots : les oeillets d'Inde, ça les attire et préserve le reste ! Une photo en hommage à celui-là, qui a bien souffert.

Potager6

Vous pouvez constater l'augmentation de la surface de notre potager par rapport à l'an dernier avec les photos contenues dans ce post.

Posté par Adamsfamily à 12:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

09 juin 2017

Mon expérience des graines à germer

Encore une nouveauté végétale pour moi : il y a quelques temps, j'ai découvert les graines à germer.

chien_interrogateur

Qu'est-ce-cé ? (comme on dit par chez nous)

Ce sont des graines qui, en germant, se gorgent de protéines et sont bonnes pour la santé (en raccourci, parce qu'il y en a une diversité incroyable, et que je dois bien confesser qu'avec ma mémoire de poisson rouge, j'ai pas tout retenu).

poisson-rouge-bocal

Et puis surtout, SURTOUT, le processus de germination avait l'air très simple à faire à la maison, ce qui me permet de défier une fois de plus mon Murphy culinaire. Je crois qu'il va finir par se venger méchamment, le bougre, mais je ne manquerai pas alors de relater mes exploits dans la rubrique Flops. Comme ça, y'en a au moins qui riront.

Mes graines, donc. J'ai choisi pour commencer des graines d'alfalfa (entrainez-vous, ça vient vite), parce qu'une de mes collègues en avait apporté un midi avec sa salade. Vous savez, ce sont ces petits filaments qui ressemblent à ça une fois germés et dans l'assiette :

alfalfa0

Appétissant, non ?

C'est en effet très simple même sans acheter de germoir. Le principe est de garder les graines humides mais pas dans l'eau stagnante. J'ai donc utilisé un pot de confiture vide, que j'ai chapeauté par un morceau de tulle tenu par un élastique ( notez bien que si vous tirez un peu trop sur les bords dudit tulle une fois l'élastique en place, vous vous le prenez dans la g... L'élastique. J'ai toujours l'air ridicule quand je fais des essais. En privé donc).

Graines1

Graines2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, je le retourne dans un ramequin pour le maintenir incliné. Ainsi l'eau s'écoule et les graines ne pourrissent pas.

Graines3

Graines4

Il faut les rincer matin et soir, sans enlever le tulle. A droite, vous voyez le résultat au bout de 24 heures.  C'est très rapide, les graines sont prêtes à être mangées en 4-5 jours. Bon, là, j'avais un peu chargé en graines, et mon pot s'est révélé beaucoup trop petit pour la quantité. J'ai tout transvasé dans une passoire, ça marche aussi.

Une fois rincées une dernière fois, elles se conservent deux jours au frigo.

Bon appétit !

Posté par Adamsfamily à 18:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 juin 2017

P'tit bonheur #27 : fierté maternelle

Mes deux garçons en train de cuisiner. Ca s'immortalise !

garcons_cuisine

Posté par Adamsfamily à 17:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

02 juin 2017

Avant-première

Je ne sais pas si c'est le début d'une carrière pour la Belette (dit la Maman qui voit fort loin)(grâce à ses lunettes progressives)(chut),

chat_lunettes

mais il se trouve qu'encouragée par sa prof de dessin, elle va participer à sa première expo.

Après renseignements pour savoir si c'était aussi ouvert aux mineurs, il est donc prévu qu'elle expose trois de ses "oeuvres" au château de notre village. Me voilà donc chargée :

- d'encadrer deux de ses meilleurs dessins (Le Roi Merlin propose un grand choix de cadres, ça tombe bien). Ceci sous-entend bien évidemment de les retrouver, ses dessins, la demoiselle étant quelque peu bor*lique,

- d'envoyer un "visuel" - entendez, une photo - pour que la mairie, qui organise, puisse faire faire des affiches et flyers,

- de nous inscrire pour assurer des "permanences", c'est-à-dire de (longs) moments où tu restes avec les oeuvres et où tu dis aux gens de pas toucher,

chat_pastoucher

Pas toucher, j'ai dit.

- d'acheter du matériel d'accrochage, non fourni (là encore, merci Merlin),

- et d'emmener et récupérer les "oeuvres" à des heures indécentes pour qui travaille.

Et pour vous, gros veinards, les voilà en avant-première :

Paysage2

Printemps, d'après Daniel Lartigue

Nature_morte1n

Nature_morte2n

                                        Zoom/miroir

Licorne2n

Il ne me reste plus qu'à apprendre à faire des photos correctes, moi. Mais je suis en bonne voie, j'ai réussi à supprimer mes tongues des photos.

Posté par Adamsfamily à 13:50 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

31 mai 2017

Notre grand week-end Toulousain

Cette année à l'Ascension, c'était Toulouse ! Un grand week-end avec la Tribu, à arpenter les rues au gré de nos envies (et du petit guide frénétiquement compulsé par Monsieur).

Ce début strictement identique à celui de mon article sur Rome l'an dernier et sur Lisbonne à la Toussaint, annonce un article fort enthousiaste sur la ville rose. Nous y étions déjà allés par le passé, mais il y a si longtemps que l'Adamsfamily n'était alors composée que de l'Homme et moi-même (Gomez et Morticia donc).

Nous avons apprécié déambuler dans les rues, nous reposer dans les églises offrant leur fraîcheur aux touristes dessechés par le soleil plombant. Eh oui, on s'est pris de plein fouet la hausse des températures.

chien-ventilateur-chaud-chaleur-canicule

On a aussi visité la cité de l'espace, c'est vraiment très bien. Le concept rappelle un peu celui du futuroscope : plusieurs batiments, un grand parc avec des parties de fusées (vraies, hein, les fusées, pas comme celles qu'on lance nous), de superbes films 3D où on s'y croirait, dans l'espace, avec le gars dans sa combi (lâche pas la pince Bébert), visite de la station Mir. Beaucoup aussi d'objets rapportés de différents vols. Les explications sont aussi beaucoup axées sur la vie à bord, avec détails bien évidemment sur le pipi et le popo. Non, j'ai l'air commme ça, mais tout le monde se les pose, ces questions là. Et quand on sait qu'ils recyclent leur urine en eau potable, alors, là, ce sont vraiment les champions du zéro déchet. Je suis sûre que même Béa Johnson n'en fait pas autant.

citePhoto générale

 

Ariane5Ariane 5

 

MirMir

 

SoyouzSoyouz (c'est écrit dessus)

(Photos trouvées sur internet)

On a aussi participé à un rallye organisé dans le vieux centre-ville de Toulouse, avec questions dont il fallait trouver les réponses sur différents sites, c'était vraiment très intéressant. Et ça nous a fait aussi une bonne marche, 3 heures à arpenter Toulouse.

Et enfin, le clou de notre voyage, qui n'a en fait pas grand chose à voir avec Toulouse : on a fait notre premier escape game ! Pour ceux qui ne connaîtraient pas, c'est un jeu en salle, durant lequel pour une raison ou une autre selon le scénario, on se retrouve enfermé pendant une heure, et on a une heure pour sortir. Enigmes, adresse, déduction, esprit d'équipe, tout ce que j'aime ! Nous, on était enfermé dans un temple Maya (les décors étaient très sympas), et sur les pas du professeur Machin, bien entendu mystérieusement disparu, il fallait retrouver un médaillon qui nous permettrait de ressortir.

temple_maya

Vu que je ne tape pas mon article du fond du temple maya, c'est qu'effectivement, nous avons réussi à ressortir. A une seconde près. UNE SECONDE ! J'en transpire encore. Un mélange d'Indiana Jones, de Fort Boyard, de jeux vidéo, ... on a déjà regardé où on pouvait en trouver vers chez nous. Seul bémol quand-même : le coût. Il faut compter environ 25 euros par personne.

Posté par Adamsfamily à 12:10 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

23 mai 2017

Belle table et gâteau d'anniversaire

Au chapitre des réjouissances ce week-end : anniversaires de l'Homme et de votre serviteuse (servitrice? servi...bref !)

J'ai fêté mes 15 ans (mais ce n'est pas la première fois ;), et l'Homme a à peu près le même âge. Pour l'occasion, nous avons atteint une affluence record de 8 (huit) personnes. Oui, j'ai une toute petite famille. Mais ce n'est pas une raison pour bouder son plaisir. Le vent étant tombé, nous avons pu manger sur la terrasse sans risque de devoir rattraper à pleines mains son morceau de poulet brûlant tentant l'évasion à la première rafale.

Il a donc été question d'une belle table (Tiens, si je la faisais verte ?), et d'un beau gâteau. J'avais même poussé le zèle décorateur jusqu'à poser çà et là lanternes et vases dans les couleurs, et à utiliser des mauvaises herbes du jardin pour la déco (c'est ça qu'on appelle l'up-cycling ?). Mais vous serez bien d'accord que j'aurais pu planquer mon balai pour la photo.

table1

table2

table3

buffet1

buffet2

Quant au gâteau, je reprends le principe habituel de mon gâteau fétiche de Mamie (celui qu'on écoute), et qui se prête à toutes les variantes de fourrage et de glaçage. Là, je l'ai coupé en deux et tartiné généreusement de gelée de cerises (un pot entier). J'ai ensuite reproduit mon carnage habituel (pompeusement appelé glaçage) avec du chocolat blanc. Comme ça, même si c'est loupé, c'est quand même bon (assurons l'essentiel). Et pour la déco, parce que j'aime bien tenter des décos sympas, je me suis inspirée de ce site. Ca rendait pas mal, ça faisait comme si le paquet de smarties se déversait tout seul. Enfin, je trouvais, jusqu'à ce que le Poulpino me dise : "Ben pourquoi t'as mis un paquet de Smarties vide sur ton gâteau ?". Soupir ... 

gateau_smarties

Posté par Adamsfamily à 13:04 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 mai 2017

P'tit bonheur #26 : land art

Un moment perdu, et ...

LandArt1

LandArt2

Posté par Adamsfamily à 10:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

18 mai 2017

Notre dernier vide-grenier

Cela faisait un moment que je vous l'annonçais, et que je l'attendais avec une impatience grandissante. Ou plutôt, les attendais. Mes vide-greniers ! L'Homme devenait de plus en plus sauvage à la vue de l'amoncellement dans le garage, et il me semble bien avoir identifié quelques ultimatums dans ses propos ronchonnants.

Donc organisation de deux vide-greniers à 15 jours d'intervalle, et effectivement, il en fallait bien deux. Au même endroit que l'an dernier, qui présente l'avantage d'être à un prix abordable et à 10 minutes de la maison, et qui a la caractéristique de ne se tenir que le matin. Enfin, jusqu'à 14 heures, ce qui fait qu'on a l'après-midi pour trier ce qu'on jette, ce qu'on donne, et ce qu'on vend par ailleurs, et qu'on ne finit pas complètement épuisée le soir venu. Moi, j'ai quelques annonces à mettre sur le bon coin pour vendre un reste de Zou zou pets et deux-trois bricoles. Deux cartons ont été chez Emmaüs (pas loin de chez moi non plus), j'ai finalement gardé quelques jeux pour la postérité. Ca doit être l'âge, ça, je garde de plus en plus de choses pour les petits-enfants que je n'ai pas encore. Comme me dit le Poulpino : "tu le faisais pas, ça avant, Maman !". Moui. Encore un truc comme l'acceptation de la quarantaine qui doit prendre place dans ma tête. Enfin bref, écourtons pudiquement cette parenthèse psycho à deux balles pour revenir au sujet de l'article.

Vide-grenierEncore un défilement socio-zoo-logique comme celui dont je vous parlais l'an dernier, ça fait toujours mon régal. Rien que l'organisateur est un poème à lui tout seul. Enfin, je suis prête à parier que ce n'est pas un fan de poésie, mais c'est un concentré méridional à lui tout seul. Gueulades et tutoiement de rigueur. Je suis contente, je me suis bien marrée, j'ai passé deux bonnes journées, j'ai bien vendu, et bien vidangé ma maison (et un peu celle de mes parents qui m'avaient "sponsorisée").

Il me reste comme d'habitude pas mal de bouquins dont personne ne veut. Connaissez-vous des filières pour écouler les vieux polars et autres livres de poche passés de mode ? Il me semble qu'ils en prennent un peu à la bibliothèque de mon village, mais je pense qu'ils vont tirer la tronche devant mes deux cartons pleins.

Et vous ? Des vide-greniers en vue ce printemps ?

Posté par Adamsfamily à 12:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

14 mai 2017

Il en faut parfois peu...

Il en faut parfois peu pour me mettre en joie et en action (il y a aussi des cas où il en faut beaucoup, mais c'est moi qui choisis le sujet de ce post, hé, hé!). Lorsque l'autre matin dans ma cuisine, mon regard s'est posé sur mon filet de citrons bio qui n'en demandait pas tant, il m'est venu en cascade plein d'idées de trucs sympas à faire. Je sais. Y'en a qui sont moins inspirés à la vue de trois citrons qui se courent après. Ca m'arrive aussi.

Et si je préparais du jus de citron et des zestes d'avance ?

Et si je faisais du fromage blanc avec le jus de citron justement ?

Et si je faisais un gâteau au citron ?

Et si je récupérais ce filet pour en faire un filet à vrac ?

Et si ... Non, c'est tout.

Ni une ni deux, j'ouvre mon filet (soigneusement, parce que vous imaginez un filet à vrac éventré par le milieu ? Ca ferait même pas un bob à un butternut) et nettoie mes citrons, je les zeste (ainsi au passage qu'un bout de mon index gauche), et remplis mon petit bac à glaçons avec mon sang jus de citron. Comme tout ne rentre pas dans mon bac à glaçons, ça tombe bien, je garde un citron pour mon gâteau. J'emballe les zestes dans un film plastique (je sais, c'est pas bien, mais ça fait vraiment partie des choses que j'ai du mal à remplacer. On va dire que ce n'est pas la peine que j'aille faire pénitence pour ça, j'ai déjà été punie par le citron sur mon doigt) et zou ! direction le congélateur.

Parce que c'est super pratique d'avoir jus et zestes de citrons en réserve, prêts à alimenter par exemple ... une préparation pour fromage blanc ! C'est justement là-dessus que j'ai enchaîné sans transition. Dans la nouvelle yahourtière que j'ai eue à Noël (merci l'Homme), on peut mettre au choix 12 yahourts ou 1 bac de fromage blanc et 6 yahourts. Avec un lot supplémentaire de 12 pots de yahourts, on est paré à tout besoin adolescent en laitages. Parce qu'avec trois adolescents à la maison (12, 15 et 17 ans ...), j'ai parfois l'impression qu'il vaudrait mieux acheter une vache et apprendre à la traire la faire traire par les ados. Bref, j'ai choisi l'option fromage blanc + 6 yahourts et j'ai aromatisé ces derniers avec du sirop, l'un maison, l'autre I*éa (est ce que quelqu'un sait ce que veut dire Lingon en suédois ? D'après l'image, c'est un fruit rouge, super bon, j'en achète régulièrement mais je ne sais pas ce que c'est !). Juste à titre d'information, le jus de citron sert de présure pour le fromage blanc, je vous expliquerai ma recette dans un futur article.

Après les avoir "enfournés" pour 12 heures dans la yahourtière, je me retourne et vois mon filet tout vide et raplapla qui traîne. Qu'à cela ne tienne, je découpe les parties en plastique qui me vantaient mes citrons bio, et passe un cordon de récup dans les trous du filet. Tadaaa !

Filet1

Filet2

Petit smiley bio

Après une telle victoire, il m'est apparu que ce serait franchement moche de devoir affronter mon Murphy culinaire et ainsi risquer de tout gâcher par un enthousiasme excessif.

J'ai remis le gâteau à plus tard et le dernier citron au frigo.

Posté par Adamsfamily à 12:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 mai 2017

P'tit bonheur #25 : profiter du mauvais temps pour ...

 

faire_dormir_le_chat

... faire dormir le chat.

Posté par Adamsfamily à 13:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

08 mai 2017

P'tit bonheur #24 : la confiture de fraises maison

Une promo intéressante sur les fraises chez L*dl ? Qu'à cela ne tienne : achat en gros et confiture.

Confiture_fraises1

 

Confiture_fraises2

Voilà notre stock réalimenté pour un moment.

Posté par Adamsfamily à 11:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 mai 2017

Mon dentifrice maison

Je vous en ai déjà parlé, il faut que je vous donne ma recette de dentifrice maison.

Après discussion avec mon dentiste, qui a convenu que les dentifrices traditionnels n'étaient pas franchement bios, et que mon problème de déchaussement prématuré des dents ne pouvait décidément pas se passer du dentifrice Senso*yne gencives sensibles (amis du glamour et des détails ne partez pas), il m'a livré une "recette" de dentifrice antiseptique à utiliser le matin et le Sensotruc le soir. Et comme je l'étais un peu, moi, sceptique, il m'a dit : "vous n'imaginez pas le nombre de petits vieux qui se sont lavés les dents toute leur vie avec ça et qui ont des dents en pleine santé". Bon. Hommage aux petits vieux au passage. Bref, comme c'était très simple, j'ai essayé :

- un fond d'eau oxygénée à 10% vol.

- une pincée de bicarbonate de soude.

Pas besoin de préparer à l'avance, il suffit de touiller ça dans le verre à dent avec la brosse, et le tour est joué. Bon, à part que le goût de l'eau oxygénée est assez moyen, c'est pas mal, ça a l'air efficace. Ca mousse presque comme un dentifrice traditionnel. On peut aussi remplacer l'eau oxygénée par de l'eau tout simplement, il n'y a alors aucun goût, mais ça ne mousse plus. Et les matins où je suis trop à la bourre pour réaliser ce mélange simplissime, j'ai toujours Sensomachin en réserve.

chat_dent

Posté par Adamsfamily à 11:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

04 mai 2017

Top/flop #4 : mes meringues au micro-onde

Cette fois, c'est un vrai flop, un beau.

Titillée par l'aspect simplissime de la recette de meringue au micro-onde de Petitesoeur, j'ai voulu tenter l'expérience. 1 blanc d'oeuf et beaucoup de sucre glace, 1 minute à puissance max, avouez que j'avais des raisons de penser que mon Murphy culinaire pourrait être tenu en échec sur ce coup-là.

Ben non.

C'était bon (forcément, c'était sucré) mais mes meringues étaient pour certaines complètement mollassonnes (pas assez cuites ? j'avais du mal à les décoller de l'assiette sans les étaler), et pour d'autres molles d'un coté et caramélisées de l'autre. Ca collait aux dents, tellement que ça me fait penser qu'il faudra que je vous donne ma recette de dentifrice maison.

Une photo de cette expérience (in)oubliable :

meringues_flop

Posté par Adamsfamily à 12:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 avril 2017

Notre dynamique bio : bilan à 6 mois

Cela fait environ 6 mois que mes réflexions m'ont amenée à consommer mieux, et plus sainement. Comme chacun sait, c'est un processus progressif, parfois ardu, parsemé d'essais infructueux et de succès. Un long chemin reste à parcourir mais je trouve qu'aujourd'hui, l'Adamsfamily ne s'en sort pas si mal.

chat-fier

Fière, moi ?

En effet, cela a commencé côté salle de bains :

- j'ai remplacé les cotons démaquillants par des lingettes lavables. Disposant d'une machine à coudre de course, j'ai remporté là une victoire facile. C'est toujours bon pour commencer.

- je fais moi-même mon déo, plus efficace (et moins cher) que tous ceux que j'ai expérimentés jusqu'à présent, et la Belette est passée au déo bio en spray,

- j'utilise un dentifrice fait-maison dont je vous fournirai bientôt la recette, si on peut parler de recette tellement c'est simple. C'est en discutant avec mon dentiste qu'il m'a donné l'idée, et je n'en démords (désolée) plus.

- nos shampoing-douche et savons traditionnels ont été remplacés par du savon d'Alep solide et en doseur, et du shampoing solide remportant l'adhésion de l'Adamsfamily, de ce style :

shampoing_solide

Je vous passe les essais pitoyables de shampoings que j'ai préalablement réalisés et qui pourraient figurer au palmarès de ma rubrique Flops (mais j'ai ma dignité). De mémoire (honteuse), il y en avait un au miel qui collait, qui collait ... J'essaie aussi d'espacer mes shampoings, mais pour le moment, c'est difficile.

- ma crème pour le visage/corps se compose uniquement d'huile de coco. C'est mon côté minimaliste qui ressort.

 

Ensuite, j'ai tenté l'incursion dans le royaume des produits ménagers. "Le grand ménage" de Raffa et la lecture de milliards de blogs (au moins) sur le sujet ayant réussi à me titiller le neurone chimiste, je me suis lancée :

- je fabrique maintenant ma lessive. J'en suis restée à la première testée, celle au savon de Marseille, qui me convient parfaitement, et que j'agrémente au gré de mes humeurs et de la saleté de mon linge, de cocktails d'huiles essentielles, de cristaux de soude, de percarbonate... Bref, de la fantaisie dans le tambour !

mère_denis

- je fabrique également mon cake-vaisselle qui est d'une efficacité que je désespérais d'atteindre après mes premiers essais,

- j'ai fabriqué, de façon plus ou moins heureuse, mes tawashis pour remplacer mes éponges. Je n'en suis toujours pas pleinement satisfaite, j'ai d'autres essais en vue. Je les complète avec une brosse à vaisselle et une paille de fer quand c'est moi qui ai cuisiné.

- j'ai un produit multi-usage à base de vinaigre que je trouve moyennement efficace pour dégraisser, je trouverai peut-être quelque chose de mieux (des avis ?)

- j'utilise du savon noir pour laver par terre.

 

Côté alimentation maintenant, cela concerne beaucoup l'Homme qui fait les courses et à manger la plupart du temps. Cherchez pas, il est attaché au fond du garage avec des chaînes aux pieds.

- De lui-même, et pour mon plus grand plaisir, il s'est investi dans la recherche de produits bio et je pense qu'il a maintenant testé tous les magasins bio de notre entourage. Et comme les grandes enseignes commencent aussi à proposer du bio, cela agrandit son terrain de jeux.

- les confitures sont faites maison à partir des fruits du jardin (abricots, cerises, framboises, quand il y en a ...), des cueillettes en balade, et des promos de fin de saison. Il n'en restait plus qu'une quarantaine de pots au dernier recensement, on en refera quelques-uns cette année.

- nous avons quasiment triplé notre surface de potager qui atteint maintenant environ 40 m2 (quand même ! Petitesoeur, si tu passes par là, tu dois bien rigoler !). Nous avons donc des bébés radis, patates, tomates, aubergines, courgettes, courges, butternut, haricots, petits pois, différentes herbes aromatiques et quelques framboisiers / myrtillers. Je ferai un article avec quelques photos lorsque ça aura un peu évolué. Nous avons également fait nous-même quelques semis dans des petits pots et des boites à oeufs transparentes : ça fait mini-serre. On a aussi acheté une serre pour l'an prochain pour éviter de crouler sous des monceaux de boites à oeufs. Et bientôt, nous devrions avoir nos propres oeufs ...

salades

- notre compost mûrit doucement,

- on achète de plus en plus de vrac,

- je fais maintenant mes yahourts et fromages blancs maison, que nous trouvons beaucoup moins acides que ceux du commerce,

- j'ai tenté les graines germées, dans un germoir de fortune parce que je ne voulais pas en acheter un si finalement ça ne me plaisait pas. C'est une réussite, et je prévoir aussi un article là-dessus.

- pour conserver toute notre cuisine faite-maison, nous avons investi dans des boîtes et bocaux en verre.

- et bien-entendu, nous continuons à boire l'eau du robinet (ainsi que d'autres breuvages à usage thérapeutique), habitude que nous avons toujours eue.

 

Dans d'autres domaines plus variés :

- la Belette a confectionné un Stop-Pub à l'aide d'un vieux CD,

Stop_pub

- nous commençons à stocker tissus et décos pour faire des emballages cadeaux recyclables,

- je continue à faire des vide-greniers pour vidanger la maison.

vider_maison

 

Je continuerai à vous parler de mes tentatives, heureuses ou malheureuses, et compte bien sur vos commentaires!

Merci d'avoir supporté de lire ce post d'auto congratulations jusqu'au bout !

Je vous décerne la palme (bio) du lecteur patient.

Posté par Adamsfamily à 17:56 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,