Les p'tits bonheurs de la vie quotidienne

08 octobre 2017

Une pomme par jour éloigne le médecin.

Le point faible de mon organisation, le truc récurrent qui vient systématiquement foutre en l'air et plomber mon quotidien, toujours, tout le temps (je veux dire : systématiquemnt, c'est un brin faiblard, je pourrais dire à chaque fois, à tous les coups, je crois que vous avez saisi l'idée, là), c'est, je vous le donne en mille ... les rendez-vous médicaux.

Rââhh, je vous honnis, psys, kinés, médecins, dentistes, ORTHO-dontistes, orthoptistes, orthopédistes, cardiologues, podologues, gynécos,ophtalmos, radiologues et autres professions chatoyantes en -ogue, -iste ou -iatre, que je consulte régulièrement pour mes enfants ou moi-même, vous qui m'empêchez de vivre une vie peinarde qui consisterait à rentrer du boulot pour allez tranquillement préparer le repas, gentiment faire des lessives ou m'occuper du poulailler, assister sereinement à quelques réunions parents-profs, ou même, soyons fous, caler mon auguste chamallow dans le fauteuil et ne plus en bouger que lorsque j'aurai faim. Vous pouvez respirer, fin de la diatribe.

C'est pourquoi je pose cette question : comment faites-vous, parents, pour gérer cet aspect certes nécessaire mais un tantinet usant du quotidien ? Je ne me souviens pas, petite, avoir autant fréquenté les salles d'attente et cabinets médicaux. Défaillance de ma mémoire ? Surenchère d'examens pour améliorer les diagnostics ? Et pourtant, je tiens à préciser que nous sommes en bonne santé !

Comment le vivez-vous, qu'en pensez-vous ?

Dans l'attente de vos commentaires, je vais acheter des pommes.

keep_calm_apples

Posté par Adamsfamily à 18:45 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


07 octobre 2017

Les prédestinés #6

leborgne

Posté par Adamsfamily à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 octobre 2017

Vous m'en direz tant.

Aujourd'hui, j'ai appris quelque chose.

Ce matin, à la bourre comme tous les matins, quand, après avoir enfilé mon blouson, mis mon foulard, mes chaussures, pris mon sac à main et posé un brin crispée négligeamment la main sur la poignée de la porte d'entrée, j'ai crié , "on y va !", j'ai vu rappliquer la Belette. Mais pas comme d'habitude en mode Gaston la Gaffe marmonnant "ouais ça vaaa j'arriiive" voûtée bras ballants à deux à l'heure.

lagaffe

Non non non. Là, elle a couru dans l'escalier, s'est enfermée en trombe aux toilettes, en criant "j'arrive-ch'uis-presque-prête !".

chat-rapide

Sous le choc, mes yeux se sont exorbités et j'ai reculé d'un pas.

La Belette est capable de se dépêcher.

Posté par Adamsfamily à 12:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

04 octobre 2017

P'tit bonheur #30

Notre premier oeuf !

Oeuf

Posté par Adamsfamily à 13:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

27 septembre 2017

"Comme disait ma grand-mère" ...

coufle

Saurez-vous trouver la signification de cette citation de ma grand-mère ?

Posté par Adamsfamily à 18:08 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


23 septembre 2017

Les prédestinés #5

Heureusement que je l'ai vu de mes zyeux vu, sinon, je n'y croirais pas.

 

4 saisons lejoyeux

Posté par Adamsfamily à 19:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 septembre 2017

Relooking saisonnier

Vous commencez à en avoir l'habitude : sur ce blog, le relooking saisonnier est de rigueur.

J'espère que l'ambiance automnale vous plaît !

Posté par Adamsfamily à 12:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 septembre 2017

Les prédestinés #4

caramelli

Posté par Adamsfamily à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 septembre 2017

Fabrication du poulailler

Je vous en ai déjà bien parlé : notre poulailler est maintenant achevé.

poulailler

poulailler2

A gauche se trouve le poulailler qui abrite les poules et à droite les deux clapiers que l'on a réunis pour plus de confort. Un poulailler 5 étoiles !

A savoir : pour dérouler un grillage, il faut d'abord arriver à trouver la p*** d'extrémité du fil de fer qui maintient l'ensemble serré, et le dérouler sans éborgner son oeil gauche, son conjoint ou le pauv' chat qui passe par là. Les yeux fermés donc. Ensuite, il faut lutter contre :

- les bouts qui sont accrochés et empêchent de dérouler ( les redresser un à un, si t'as pas de gants tu finiras avec un moignon),

- le coin droit qui a tendance à se rouler vers la gauche,

- le coin gauche qui veut rejoindre celui de droite,

- la partie pas encore déroulée, qui veut déjà se renrouler.

Alors, à moins de vouloir finir lourdement handicapé, demande de l'aide. Y'a pas de honte. Vicieux, le grillage.

 

Posté par Adamsfamily à 18:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

18 septembre 2017

La famille Adams s'agrandit !

faire_part_poule

Patator et Garenne sont heureux de vous annoncer

l'arrivée tant attendue de nos triplées

Gallinator, Flamme-peut-être et Nom-débile-à-trouver-pour-une-poule-blanche.

 

La toute première confrontation s'est déroulée hier sous nos zyeux zéblouis dans notre poulailler récemment achevé. La méfiance a passagèrement laissé place à l'affolement gallinesque lorsque Garenne, lapine sous amphèt', s'est brutalement mise à courir et faire des bonds partout. De la plume a volé et Patator s'est terré. Le courageux.

3poules

2poules

 

clapier

Garenne

patator

Garenne vue de haut et Patator

Depuis, l'équilibre a été atteint, les trois poules solidaires s'étant serrées pour dormir ... sur le clapier.

Prochaine étape : la ponte, d'ici un mois. La famille Adams vous tient au courant.

Posté par Adamsfamily à 18:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

14 septembre 2017

Les enseignements de la rentrée

Eh oui, tous ces débuts d'année sont sources d'apprentissages. Par exemple, j'ai appris lundi matin que le TER que junior prend pour aller en prépa n'est ABSOLUMENT pas fiable. Tout simplement ANNULE. Sans annonce ni explications bien sûr. Je m'en doutais un peu, dans notre région c'est de notoriété publique que la SNCF est ... comment dire gentiment ... capricieuse. Lui pour qui ce trajet constitue "le meilleur moment de sa journée " - c'est dire si le reste est folichon - il est sacrément déçu. Et moi je me demande combien de galères on va encore avoir au cours des deux ans (minimum) qui viennent parce que j'ai dû instantanément me transformer en pilote de bolide pour l'emmener à un arrêt de bus, finir ma tournée au collège et enfin arriver en retard au boulot, frisant la panne d'essence. Ca vous lance la semaine, hein.

chat_train

J'ai appris également qu'il est possible dès la deuxième semaine qu'un rhume digne d'un hiver chez les Stark vienne m'agresser le groin au point de m'obliger à dormir un kleenex enfoncé dans ledit groin pour limiter les risques de fuites. Top glamour. J'ai tourné le dos à l'Homme pour éviter de saborder notre mariage (je n'imagine même pas les conséquences d'un éternuement). Je n'ai en revanche pas pu éviter les ronflements et autres bruits parasites.

Fort heureusement, l'Homme dort bien.

Et vous, qu'avez-vous appris cette rentrée ?

 

 

Posté par Adamsfamily à 16:17 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

08 septembre 2017

Les prédestinés #3

 

 

LaurentTouche

Posté par Adamsfamily à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 septembre 2017

Une rentrée sous le signe du poulailler

La rentrée, c'est un moment bien rôdé maintenant. Certes, il subsiste tous les effarements de ce début de mois, mais cette année je me suis mise en mode zen, ne me demandez pas comment. J'ai suffisamment anticipé pour pouvoir avoir 4 rendez-vous d'un coup chez le médecin pour faire faire ces foutus certificats pour le sport ( on a campé 1h30 dans son cabinet), et on sait quelles seront nos activités. Donc no stress. Il manque des fournitures scolaires. Pas grave.

Tout ça pour dire que ce qui nous occupe le plus en ce moment, c'est plutôt notre poulailler. Eh oui, je vous en avait déjà parlé, nous allons avoir des poules. Trois, pour être exacte, qui nous ferons de bons oeufs, et que nous acheterons ce week-end. Si leur enclos est fini, du moins. Parce que l'Homme et moi avons la fibre bricoleuse, et nous construisons un enclos dans lequel nous installerons poulailler et clapier. On aime que les animaux soient bien chez nous, et les poulaillers du commerce nous semblent quand même un peu étroits. Ainsi, pour le bonheur de nos futures volailles, je me ravage les mimines à poser du grillage. Le grillage, ça pique et ça griffe, j'ai l'air d'avoir subi une attaque de six chats sous amphét'. Je ne suis même pas sûre que les poules en seront reconnaissantes...

Et surtout, surtout, depuis ce week-end, la famille s'est agrandie : le clapier est habité ! Nous y avons mis un cochon d'Inde et une lapine. Patator et Garenne. Qui ont ma foi l'air de bien s'entendre, si bien même que Patator semble vouloir fonder une famille nombreuse. Et il déploie pour ce faire une débauche d'énergie incroyable pour arriver à escalader Garenne, quatre fois grosse comme lui. Il saute, glisse, et se retrouve la tête sous les pattes de la lapine, on rigole bien.

Garenne_et_Patator

Présentations officielles : Garenne et Patator

Posté par Adamsfamily à 17:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

22 août 2017

Les prédestinés #2

Ca y est, me voilà de retour pour vous infliger une nouvelle séquence de ma série "Les prédestinés".

Flageolet1

Ou alors, autre façon d'interpréter, ma préférée ...

Flageolet2

Amis de la poésie bonjour ...

Posté par Adamsfamily à 13:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

28 juillet 2017

Mes premiers décopatchs

Grâce à vos récents conseils en déco, j'ai fait la connaissance du Décopatch. En ce qui concerne le meuble qui me questionnait, je n'ai encore pris aucune décision, vous m'en voyez navrée. Mais mon cerveau s'est égaré dans une abondance d'idées de petits objets à décorer ou carrément relooker. A l'issue d'une frénétique recherche d'objets-cobayes dans toute la maison (on va quand même pas en acheter exprès, des fois que ça rate) (je me méfie de mon Murphy culinaire qui a tendance à étendre son champs d'activités), je me suis finalement lancée dans l'amélioration de deux vieux casiers de tiroirs en pin d'au moins 20 ans d'âge se trouvant dans le bureau, l'objectif étant de les rendre moins banals et de les assortir aux couleurs de la pièce (violet / mauve).

20170727_164644[1]

Je suis assez satisfaite du résultat, et j'en ai tiré quelques enseignements :

- contrairement à ce que je pensais, inutile de peindre en blanc avant, sauf pour les papiers les plus transparents,

- s'il faut peindre en blanc, le faire au pinceau. C'est plus couvrant et la peinture en bombe en gaspille beaucoup. Je confirme que les bons graffeurs sont de véritables artistes (j'en ai bavé pour peindre de façon homogène). Et en plus,je pense qu'on en inhale beaucoup,

- pas évident de ne pas plisser ou gondoler en collant le papier,

- pour les grandes surfaces, je trouve que l'application par petits bouts déchirés est plus fastidieuse et moins jolie,

- ces tiroirs contenaient vraiment plein de vacheries, ça fait du bien de trier.

- les arrondis, c'est ch...

- bien que ce soit finalement assez facile, j'aurais dû choisir un objet plus petit pour l'inauguration. 6 tiroirs, ça fait long.

J'ai également recouvert le couvercle de cette petite boîte, qui fera un superbe emballage cadeau. Le bas était déjà rouge.

20170727_164901[1]

Enfin, je trouve que ce petit tiroir rend tout à fait bien. Il me plaît beaucoup. Je pense qu'à Noël, je multiplierai les cadeaux dans ce genre de contenant, ça sera une façon très agréable de se passer de papier pour les petits cadeaux.

20170727_164829[1]

Posté par Adamsfamily à 17:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 juillet 2017

"Comme disait ma grand-mère" #2

(Ton victorieux, n'oubliez pas !)

"Comme disait ma grand-mère" :

rate_au_court_bouillon

Alors, vous devinez ce que ça veut dire ?

 

Posté par Adamsfamily à 12:15 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

26 juillet 2017

Les prédestinés #1

Encore une nouvelle rubrique ! Incroyable, le foisonnement de mon cerveau me fatigue, surtout en cette période pré-vacancière où il a plutôt tendance à gripper, bugger et rebooter intempestivement.

Là encore, je suis passée par la période de préchauffage dont je vous parlais précédemment. Il s'agit cette fois de partager avec vous, et que vous me fassiez partager aussi, certains clin-d'oeil de la vie. Mais pas n'importe lesquels, je veux parler de l'adéquation parfois stupéfiante entre le nom des gens et leur métier ou activité. Et attention, ce que je vous propose là n'est absolument pas inventé, ce serait trop facile, mais absolument réél ET rencontré personnellement. D'où la valeur non usurpée de ces pépites, vous en êtes bien conscients ! Sachez que les vôtres ne faisant pas partie de celles que j'ai moi-même rencontrées, elles ne figureront pas dans mon petit carnet qui restera personnel. Eh oui, en général, ça me fait rire, et j'ai pris l'habitude de les consigner au fur et à mesure dans un petit carnet que je trimballe toujours avec moi, contribuant à l'alourdissement de mon sac à main qui a parfois tout d'une valise. En cas de coup de mou, ou quand je m'ennuie, je les relis et je rigole bien, les enfants adorent. C'est une espèce de recueil de p'tits bonheurs.

Je vous livre ainsi ma première pépite, et attends les vôtre avec impatience.

MartineLapierre

Posté par Adamsfamily à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 juillet 2017

18

Ca y est, mon premier bébé a 18 ans !

arbre_coeur

J'ai violemment pris un coup de vieux, moi.

Posté par Adamsfamily à 12:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

21 juillet 2017

"Comme disait ma grand-mère" #1

Depuis un moment, l'idée infuse dans mon cerveau. Je ne sais pas vous, mais moi, j'ai besoin de mariner un bon moment avant de me bouger les orteils. Une sorte de préchauffage Diesel interrompu à de nombreuses reprises. 

Préchauffage. Je le fais ? Je le fais pas ? Je le fais pas. Préchauffage ... Cette fois, je le fais. Qu'est-ce que tu en penses, je le fais ou pas ? Ah. Bon. Préchauffage ... 

C'est ainsi que je vous propose sans plus attendre (!) ma nouvelle rubrique "Comme disait ma grand-mère". Prononcez-le bien entendu d'un ton victorieux et sans réplique, déclamatoire, et non du chuintement souffreteux de Colombo proférant son célèbre "ma femme me dit toujours ...". Rien à voir.

Avec le temps, plusieurs expressions me reviennent en mémoire. Si je les ai souvent entendues petite, je n'en maîtrise pas forcément la signification. Je tenterai donc une explication si possible et vous êtes largement conviés à commenter. L'idée est également que vous en proposiez d'autres, qui vous viennent par associations d'idées ou pas avec celle que je propose.

Alors, lançons la série (attention, ton victorieux, n'oubliez pas !).

Comme disait ma grand-mère :

cigogné

(ton navré). 

Je crois qu'elle disait ça lorsque quelqu'un avait coupé quelque chose trop court, ou n'importe comment. Souvent c'est mon grand-père qui en faisait les frais ...

Posté par Adamsfamily à 17:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

15 juillet 2017

P'tit bonheur #29 : quelques bonnes affaires

En vadrouille hier matin pour le vide-grenier habituel du 14 juillet du village d'à côté.

Au retour, quelques trésors dans le sac à dos :

- deux alèses en molleton pour un lit d'une personne (5 euros)

- deux grands bocaux (2 euros)

- un jeu d'intercalaires (pour la rentrée) (50 cts)

- un pot décoratif pour moi (50 cts)

- une ligne de trois patères pour la chambre de la Belette (1 euro).

Et une balade sympathique sous le soleil qui n'a pas oublié de cogner : mon décolleté a encore cramé ...

Posté par Adamsfamily à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,