Les p'tits bonheurs de la vie quotidienne

21 septembre 2017

Relooking saisonnier

Vous commencez à en avoir l'habitude : sur ce blog, le relooking saisonnier est de rigueur.

J'espère que l'ambiance automnale vous plaît !

Posté par Adamsfamily à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 septembre 2017

Les prédestinés #4

caramelli

Posté par Adamsfamily à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 septembre 2017

Fabrication du poulailler

Je vous en ai déjà bien parlé : notre poulailler est maintenant achevé.

poulailler

poulailler2

A gauche se trouve le poulailler qui abrite les poules et à droite les deux clapiers que l'on a réunis pour plus de confort. Un poulailler 5 étoiles !

A savoir : pour dérouler un grillage, il faut d'abord arriver à trouver la p*** d'extrémité du fil de fer qui maintient l'ensemble serré, et le dérouler sans éborgner son oeil gauche, son conjoint ou le pauv' chat qui passe par là. Les yeux fermés donc. Ensuite, il faut lutter contre :

- les bouts qui sont accrochés et empêchent de dérouler ( les redresser un à un, si t'as pas de gants tu finiras avec un moignon),

- le coin droit qui a tendance à se rouler vers la gauche,

- le coin gauche qui veut rejoindre celui de droite,

- la partie pas encore déroulée, qui veut déjà se renrouler.

Alors, à moins de vouloir finir lourdement handicapé, demande de l'aide. Y'a pas de honte. Vicieux, le grillage.

 

Posté par Adamsfamily à 18:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

18 septembre 2017

La famille Adams s'agrandit !

faire_part_poule

Patator et Garenne sont heureux de vous annoncer

l'arrivée tant attendue de nos triplées

Gallinator, Flamme-peut-être et Nom-débile-à-trouver-pour-une-poule-blanche.

 

La toute première confrontation s'est déroulée hier sous nos zyeux zéblouis dans notre poulailler récemment achevé. La méfiance a passagèrement laissé place à l'affolement gallinesque lorsque Garenne, lapine sous amphèt', s'est brutalement mise à courir et faire des bonds partout. De la plume a volé et Patator s'est terré. Le courageux.

3poules

2poules

 

clapier

Garenne

patator

Garenne vue de haut et Patator

Depuis, l'équilibre a été atteint, les trois poules solidaires s'étant serrées pour dormir ... sur le clapier.

Prochaine étape : la ponte, d'ici un mois. La famille Adams vous tient au courant.

Posté par Adamsfamily à 18:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

14 septembre 2017

Les enseignements de la rentrée

Eh oui, tous ces débuts d'année sont sources d'apprentissages. Par exemple, j'ai appris lundi matin que le TER que junior prend pour aller en prépa n'est ABSOLUMENT pas fiable. Tout simplement ANNULE. Sans annonce ni explications bien sûr. Je m'en doutais un peu, dans notre région c'est de notoriété publique que la SNCF est ... comment dire gentiment ... capricieuse. Lui pour qui ce trajet constitue "le meilleur moment de sa journée " - c'est dire si le reste est folichon - il est sacrément déçu. Et moi je me demande combien de galères on va encore avoir au cours des deux ans (minimum) qui viennent parce que j'ai dû instantanément me transformer en pilote de bolide pour l'emmener à un arrêt de bus, finir ma tournée au collège et enfin arriver en retard au boulot, frisant la panne d'essence. Ca vous lance la semaine, hein.

chat_train

J'ai appris également qu'il est possible dès la deuxième semaine qu'un rhume digne d'un hiver chez les Stark vienne m'agresser le groin au point de m'obliger à dormir un kleenex enfoncé dans ledit groin pour limiter les risques de fuites. Top glamour. J'ai tourné le dos à l'Homme pour éviter de saborder notre mariage (je n'imagine même pas les conséquences d'un éternuement). Je n'ai en revanche pas pu éviter les ronflements et autres bruits parasites.

Fort heureusement, l'Homme dort bien.

Et vous, qu'avez-vous appris cette rentrée ?

 

 

Posté par Adamsfamily à 16:17 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :


08 septembre 2017

Les prédestinés #3

 

 

LaurentTouche

Posté par Adamsfamily à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 septembre 2017

Une rentrée sous le signe du poulailler

La rentrée, c'est un moment bien rôdé maintenant. Certes, il subsiste tous les effarements de ce début de mois, mais cette année je me suis mise en mode zen, ne me demandez pas comment. J'ai suffisamment anticipé pour pouvoir avoir 4 rendez-vous d'un coup chez le médecin pour faire faire ces foutus certificats pour le sport ( on a campé 1h30 dans son cabinet), et on sait quelles seront nos activités. Donc no stress. Il manque des fournitures scolaires. Pas grave.

Tout ça pour dire que ce qui nous occupe le plus en ce moment, c'est plutôt notre poulailler. Eh oui, je vous en avait déjà parlé, nous allons avoir des poules. Trois, pour être exacte, qui nous ferons de bons oeufs, et que nous acheterons ce week-end. Si leur enclos est fini, du moins. Parce que l'Homme et moi avons la fibre bricoleuse, et nous construisons un enclos dans lequel nous installerons poulailler et clapier. On aime que les animaux soient bien chez nous, et les poulaillers du commerce nous semblent quand même un peu étroits. Ainsi, pour le bonheur de nos futures volailles, je me ravage les mimines à poser du grillage. Le grillage, ça pique et ça griffe, j'ai l'air d'avoir subi une attaque de six chats sous amphét'. Je ne suis même pas sûre que les poules en seront reconnaissantes...

Et surtout, surtout, depuis ce week-end, la famille s'est agrandie : le clapier est habité ! Nous y avons mis un cochon d'Inde et une lapine. Patator et Garenne. Qui ont ma foi l'air de bien s'entendre, si bien même que Patator semble vouloir fonder une famille nombreuse. Et il déploie pour ce faire une débauche d'énergie incroyable pour arriver à escalader Garenne, quatre fois grosse comme lui. Il saute, glisse, et se retrouve la tête sous les pattes de la lapine, on rigole bien.

Garenne_et_Patator

Présentations officielles : Garenne et Patator

Posté par Adamsfamily à 17:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

22 août 2017

Les prédestinés #2

Ca y est, me voilà de retour pour vous infliger une nouvelle séquence de ma série "Les prédestinés".

Flageolet1

Ou alors, autre façon d'interpréter, ma préférée ...

Flageolet2

Amis de la poésie bonjour ...

Posté par Adamsfamily à 13:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

28 juillet 2017

Mes premiers décopatchs

Grâce à vos récents conseils en déco, j'ai fait la connaissance du Décopatch. En ce qui concerne le meuble qui me questionnait, je n'ai encore pris aucune décision, vous m'en voyez navrée. Mais mon cerveau s'est égaré dans une abondance d'idées de petits objets à décorer ou carrément relooker. A l'issue d'une frénétique recherche d'objets-cobayes dans toute la maison (on va quand même pas en acheter exprès, des fois que ça rate) (je me méfie de mon Murphy culinaire qui a tendance à étendre son champs d'activités), je me suis finalement lancée dans l'amélioration de deux vieux casiers de tiroirs en pin d'au moins 20 ans d'âge se trouvant dans le bureau, l'objectif étant de les rendre moins banals et de les assortir aux couleurs de la pièce (violet / mauve).

20170727_164644[1]

Je suis assez satisfaite du résultat, et j'en ai tiré quelques enseignements :

- contrairement à ce que je pensais, inutile de peindre en blanc avant, sauf pour les papiers les plus transparents,

- s'il faut peindre en blanc, le faire au pinceau. C'est plus couvrant et la peinture en bombe en gaspille beaucoup. Je confirme que les bons graffeurs sont de véritables artistes (j'en ai bavé pour peindre de façon homogène). Et en plus,je pense qu'on en inhale beaucoup,

- pas évident de ne pas plisser ou gondoler en collant le papier,

- pour les grandes surfaces, je trouve que l'application par petits bouts déchirés est plus fastidieuse et moins jolie,

- ces tiroirs contenaient vraiment plein de vacheries, ça fait du bien de trier.

- les arrondis, c'est ch...

- bien que ce soit finalement assez facile, j'aurais dû choisir un objet plus petit pour l'inauguration. 6 tiroirs, ça fait long.

J'ai également recouvert le couvercle de cette petite boîte, qui fera un superbe emballage cadeau. Le bas était déjà rouge.

20170727_164901[1]

Enfin, je trouve que ce petit tiroir rend tout à fait bien. Il me plaît beaucoup. Je pense qu'à Noël, je multiplierai les cadeaux dans ce genre de contenant, ça sera une façon très agréable de se passer de papier pour les petits cadeaux.

20170727_164829[1]

Posté par Adamsfamily à 17:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 juillet 2017

"Comme disait ma grand-mère" #2

(Ton victorieux, n'oubliez pas !)

"Comme disait ma grand-mère" :

rate_au_court_bouillon

Alors, vous devinez ce que ça veut dire ?

 

Posté par Adamsfamily à 12:15 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

26 juillet 2017

Les prédestinés #1

Encore une nouvelle rubrique ! Incroyable, le foisonnement de mon cerveau me fatigue, surtout en cette période pré-vacancière où il a plutôt tendance à gripper, bugger et rebooter intempestivement.

Là encore, je suis passée par la période de préchauffage dont je vous parlais précédemment. Il s'agit cette fois de partager avec vous, et que vous me fassiez partager aussi, certains clin-d'oeil de la vie. Mais pas n'importe lesquels, je veux parler de l'adéquation parfois stupéfiante entre le nom des gens et leur métier ou activité. Et attention, ce que je vous propose là n'est absolument pas inventé, ce serait trop facile, mais absolument réél ET rencontré personnellement. D'où la valeur non usurpée de ces pépites, vous en êtes bien conscients ! Sachez que les vôtres ne faisant pas partie de celles que j'ai moi-même rencontrées, elles ne figureront pas dans mon petit carnet qui restera personnel. Eh oui, en général, ça me fait rire, et j'ai pris l'habitude de les consigner au fur et à mesure dans un petit carnet que je trimballe toujours avec moi, contribuant à l'alourdissement de mon sac à main qui a parfois tout d'une valise. En cas de coup de mou, ou quand je m'ennuie, je les relis et je rigole bien, les enfants adorent. C'est une espèce de recueil de p'tits bonheurs.

Je vous livre ainsi ma première pépite, et attends les vôtre avec impatience.

MartineLapierre

Posté par Adamsfamily à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 juillet 2017

18

Ca y est, mon premier bébé a 18 ans !

arbre_coeur

J'ai violemment pris un coup de vieux, moi.

Posté par Adamsfamily à 12:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

21 juillet 2017

"Comme disait ma grand-mère" #1

Depuis un moment, l'idée infuse dans mon cerveau. Je ne sais pas vous, mais moi, j'ai besoin de mariner un bon moment avant de me bouger les orteils. Une sorte de préchauffage Diesel interrompu à de nombreuses reprises. 

Préchauffage. Je le fais ? Je le fais pas ? Je le fais pas. Préchauffage ... Cette fois, je le fais. Qu'est-ce que tu en penses, je le fais ou pas ? Ah. Bon. Préchauffage ... 

C'est ainsi que je vous propose sans plus attendre (!) ma nouvelle rubrique "Comme disait ma grand-mère". Prononcez-le bien entendu d'un ton victorieux et sans réplique, déclamatoire, et non du chuintement souffreteux de Colombo proférant son célèbre "ma femme me dit toujours ...". Rien à voir.

Avec le temps, plusieurs expressions me reviennent en mémoire. Si je les ai souvent entendues petite, je n'en maîtrise pas forcément la signification. Je tenterai donc une explication si possible et vous êtes largement conviés à commenter. L'idée est également que vous en proposiez d'autres, qui vous viennent par associations d'idées ou pas avec celle que je propose.

Alors, lançons la série (attention, ton victorieux, n'oubliez pas !).

Comme disait ma grand-mère :

cigogné

(ton navré). 

Je crois qu'elle disait ça lorsque quelqu'un avait coupé quelque chose trop court, ou n'importe comment. Souvent c'est mon grand-père qui en faisait les frais ...

Posté par Adamsfamily à 17:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

15 juillet 2017

P'tit bonheur #29 : quelques bonnes affaires

En vadrouille hier matin pour le vide-grenier habituel du 14 juillet du village d'à côté.

Au retour, quelques trésors dans le sac à dos :

- deux alèses en molleton pour un lit d'une personne (5 euros)

- deux grands bocaux (2 euros)

- un jeu d'intercalaires (pour la rentrée) (50 cts)

- un pot décoratif pour moi (50 cts)

- une ligne de trois patères pour la chambre de la Belette (1 euro).

Et une balade sympathique sous le soleil qui n'a pas oublié de cogner : mon décolleté a encore cramé ...

Posté par Adamsfamily à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

13 juillet 2017

P'tit bonheur #28 : fierté maternelle (encore)

Je vous ai déjà parlé de l'expo à laquelle la Belette participe. Elle se déroule en ce moment dans le château de notre village.

Le jour du vernissage, elle a été lauréate (mais étant seule à exposer dans sa catégorie, bon, ...)! Là, ma fierté maternelle a fait proufff (vous aurez bien entendu reconnu le bruit que fait votre fierté maternelle en explosant, hein). Et lorsque sa prof de dessin, qui exposait aussi, s'est approchée d'elle en lui disant qu'alors, il allait falloir qu'elle en mette un coup, la Belette l'a regardée d'un oeil vitreux. Ben oui, faut la comprendre, déjà qu'elle était passée par toutes les couleurs rose-rouge-violet à l'annonce de son prix devant témoins, suivies d'une aphonie complète, on lui sort un truc incompréhensible que de toutes façons elle n'était pas en mesure de capter.

chat-abruti

" ..."

Devant mon oeil interrogateur à moi (ben oui, c'est ma première expo par procuration, à moi aussi), la prof s'est expliquée : cela implique qu'au mois de janvier, ma Belette a le privilège d'exposer à nouveau, gratuitement, sur une surface bien plus importante. (Re-proufff !). Et que donc, il va en falloir, des "oeuvres", pour remplir un mur entier !

Si vous ajoutez à ça deux mentions Très Bien à un bac et un brevet, vous comprendrez avec bienveillance que mes proufffs successifs ont besoin de s'exprimer sur ce blog (ainsi que partout ailleurs, mon entourage  n'en peut plus).

chat-fier Je vous en remercie.

Posté par Adamsfamily à 11:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

07 juillet 2017

Une recette de référence, le brownie

Il convient de remercier ma copine qui m'a filé sa recette de Brownie. Parce que quand on va chez Gwenaëlle, il y a toujours de bonnes choses au four, ou qui en sont sorties depuis peu en prévision de notre arrivée. En général, ma tribu arrive à éliminer la générosité gastronomique de Gwenaëlle en combinant notre séjour à un raid vélo/course à pied, mais ... pas moi. J'aime pô ça. Mais ne pensons pas aux conséquences (pourquoi se faire du mal deux fois ?) et envoyons la recette sans plus lambiner.

Faire fondre au bain marie :

- 160 g de beurre

- 100 g de chocolat noir

- 200 g de cassonnade

- 100 g de sucre.

Battre en omelette :

- 3 oeufs

- de l'estrait de café,

- 200 g de farine

- 7 g de levure

Incoporer les deux mélanges et ajouter 100-150 g de noix.

Verser dans un moule chemisé de papier sulfurisé. Enfourner à 180°C pendant 30 min.

brownie

Délicieux. Je dois avouer que la quantité astronomique de sucre y est sûrement pour quelque chose. Si vous aussi vous avez une bonne recette de brownie, donnez-la en commentaire, on pourra comparer !

Posté par Adamsfamily à 23:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

28 juin 2017

Ma recette de yahourts à la yahourtière

Voilà enfin ma recette de yahourts, trop simple, mon Murphy culinaire ne s'en est pas remis.

Ces-animaux-ont-eu-la-peur-de-leur-vie-chat-2

Pour mes 12 pots de yahourts, il faut :

- 2 yahourts,

- 2 cuillerées à soupe de lait en poudre (on peut faire sans, mais le résultat est beaucoup moins consistant),

- 1,9 litre de lait, même écrémé.

- ... et c'est tout !

Tout mélanger, verser dans les pots, 10 heures à la yahourtière.

Régalez-vous !

Préparation_yahourts

Yahourtière

Pour le même prix : deux recettes au lieu d'une : le fromage blanc !

Pour ma passoire (espèce de boite trouée vendue avec ma yahourtière, et qui remplace 6 pots dans ma yahourtière) :

- 1 yahourt,

- 1 cuillère à soupe de lait en poudre,

- 1 litre de lait,

- et le jus d'1/2 citron, qui sert de présure.

12 heures à la yahourtière, et égouttage pendant quelques heures au frigo. Ensuite, conserver dans son petit lait pour ne pas qu'il sèche.

Vous pouvez le laisser s'égoutter plus longtemps, vous obtiendrez alors du fromage frais (TROIS recettes au lieu d'une). Il aura alors fallu penser à saler un peu la préparation. Vous pouvez aussi le presser dans un torchon, le "mouler" un peu avec vos mains et saler ses faces, et vous obtiendrez une espèce de fromage que vous pouvez laisser affiner au frigo (quatre ...). J'ai tenté une fois mais le succès n'était pas au rendez-vous, rien ne dit qu'il en sera de même pour vous !

Bon, OK, trois.

Posté par Adamsfamily à 18:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 juin 2017

Top/flop #5 : Joyeux aanniiiiversèèèère !

Encore un flop.

chat_honteux

Dans un contexte de fin d'année scolaire surchargée (1 bac, 1 brevet, bal des 3e, bal du lycée, divers spectacles, et puis de toutes façons, c'est toujours hyper-complet en juin), me voilà à fêter les trois anniversaires-avec-les-copains de mes enfants. Pas du tout nés en cette période, mais profiter de la piscine, c'est quand-même sympa. Nous avons donc fêté vendredi, les 18 ans de mon grand, et dimanche, les 15 du Poulpino le matin et les 12 de la Belette l'après-midi. Chargé, quoi. Je m'étais quand-même réservé le samedi pour récupérer/préparer un minimum, et me voilà donc à préparer d'un coup 2 gâteaux d'anniversaire. En une même fournée. Là, si vous vous souvenez de mes particularités culinaires et des rapports spéciaux que j'entretiens avec la cuisson, vous commencez peut-être à sentir venir le coup. Ou pas. Bref, mes gâteaux étaient pour ainsi dire cuits, mais il y manquait peut-être une chouille. Alors, quand j'ai voulu fourrer l'un des deux avec de la confiture, la moitié supérieure n'a pas résisté à la manipulation et m'a littéralement explosé dans les mains. J'ai donc replacé les gros morceaux sur le dessus, bourré les petits dans les interstices, et comme vraiment, ça avait l'air d'un champ de mines, j'ai camouflé le tout sous de la confiture. J'ai ensuite décoré comme si de rien n'était avec des bonbons, un petit parasol, et les bougies. Bien que ma fille ait répété à toutes ses copines (toutes) que non, le gâteau n'était pas raté mais que c'était de l'art moderne, j'étais relativement fière de mon opération camouflage.

A ce stade du récit, je conseille aux âmes sensibles de s'abstenir et à Mamandetribu de poser sa glace à l'eau.

Tout allait donc à peu près bien. J'allume les bougies, m'approche de la terrasse, et là, vrouf, un léger coup de vent met le feu au petit parasol. Mes deux mains étant prises par le gâteau, évidemment, j'ai soufflé pour éteindre le petit parasol. Dans le feu du moment - si j'ose dire - je n'ai même pas pensé à enlever ce foutu parasol du gâteau et l'ai apporté tel quel sur la terrasse. Sous l'oeil assez surpris de ma fille et de ses invitées. "Ca a cramé", a-t-elle constaté en fixant d'un oeil critique son parasol dont il ne restait que la pique et les baleines.

Mais non, ma chérie, c'est de l'art moderne.

Et non, vous n'aurez pas de photo.

Posté par Adamsfamily à 07:15 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juin 2017

Se simplifier la vie au potager

Super notre idée d'agrandir le potager. Depuis l'an dernier, on se voit exploiter notre "terre" comme de grands propriétaires terriens, remplir notre composteur, faire des bocaux de légumes et de confitures dans l'atmosphère odorante de la cuisine, faire sauter nos patates nouvelles comme je m'en souviens chez mes grands-parents, équeuter les haricots lors des chaudes soirées d'été, respirer à plein nez les plants de tomates poivrés ...

Pop ! Cette bulle de nostalgie idéalisée qui nous a porté tout l'hiver a brutalement pété au moment du labourage de notre jardin, terre lourde et argileuse qui semblait vouloir conserver son inertie. Ben oui, le potager, c'est du boulot ! On le savait bien sûr, mais on assimile bien plus facilement ce genre de choses si on l'expérimente soi-même (qui a dit que je n'aligne que des banalités ?).

Bref, tout ça pour dire que notre regard sur cette activité a quelque peu changé.

chat_mecontent

Notre souci porte maintenant sur les différentes manières de se simplifier le potager !

- notre toute première idée, mais qui n'a pas été mise en place tout de suite, a été la multiplication des points d'eau du jardin pour nous éviter de faire tout le tour de la maison pour remplir un arrosage ou tirer un tuyau. Un point d'eau est même en place pour les futures poules ! Ca, c'était du boulot, mais c'est a priori fait une fois pour toutes.

- l'arrosage automatique a été généralisé le plus possible, et couplé à des programmateurs qui limitent la durée d'utilisation. Le plus long est l'installation des tuyaux et des goutteurs, qui doit être au moins partiellement refaite tous les ans.

- pour se faciliter le déterrage des pommes de terre, on les a plantées en grande partie dans des "caisses", soit en bois fabriquées par l'Homme et moi (avec bâche filtrante au fond, le luxe!), soit dans un support de récupérateur d'eau dont on ne se sert plus (trop de moustiques, infernal). En photos ci-dessous, "déterrage" de nos premières patates par l'Homme et la Belette :

Patates1

Patates2

Patates3

Je sais que certaines de mes lectrices (lecteurs peut-être ?) font un potager, bien plus grand que le mien pour certains, et je suis preneuse de toute astuce visant à la simplification potagère. Merci ;)

Posté par Adamsfamily à 11:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

22 juin 2017

Sondage relooking ... résultats

Suite à mon sondage concernant le relooking de ce meuble

buffet1

plusieurs d'entre vous m'ont donné des idées, voire de très bonnes idées. Merci !

J'ai mis en photos ces suggestions :

- tout blanc, pour Mamandetribu minimaliste ;) (j'aime beaucoup) :

tout_blanc

- avec plateau couleur bois, pour Annie :

blanc_plateau_bois

- tagué/graphé, pour Claire et Frenchnanny :

factory_graff

 

et j'ai même trouvé ça, que je trouve très beau, mais hors de ma portée peinturluresque :

dudeman

- Reyhaziel m'a conseillé le décopatch, que je ne connaissais que de nom, et là, j'ai eu une révélation : ça rend super bien ! Et dans des styles très différents :

decopatch1

decopatch2

decopatch3

Lace-Dresser8

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A vrai dire, je pensais plutôt soit à le laisser "nature" (c'est-à-dire bien nettoyé et re-ciré), soit dans l'esprit bayadère pour que ça fasse été. Un peu dans ce style :

rayures_plage

Du coup, c'est pas malin, mais maintenant, j'hésite encore plus qu'avant. La bayadère me plait beaucoup, le tout blanc aussi, et le décopatch m'a ouvert des horizons insoupçonnés. Mais alors on ne verra plus le bois ...

Une porte rayée, une porte graphée, les tiroirs blancs et le plateau bois, et tout le reste décopatché ?

Arrrrgh ...

Il faut que je trouve d'autres meubles à décorer, moi, sinon ma frustration/refoulement se révèlera probablement de façon inattendue dans quelques années ! Pour préserver ma santé mentale, je m'en vais chiner dans quelques vide-greniers, tiens. Vous savez où me trouver ...

Posté par Adamsfamily à 07:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,