Cela fait environ 6 mois que mes réflexions m'ont amenée à consommer mieux, et plus sainement. Comme chacun sait, c'est un processus progressif, parfois ardu, parsemé d'essais infructueux et de succès. Un long chemin reste à parcourir mais je trouve qu'aujourd'hui, l'Adamsfamily ne s'en sort pas si mal.

chat-fier

Fière, moi ?

En effet, cela a commencé côté salle de bains :

- j'ai remplacé les cotons démaquillants par des lingettes lavables. Disposant d'une machine à coudre de course, j'ai remporté là une victoire facile. C'est toujours bon pour commencer.

- je fais moi-même mon déo, plus efficace (et moins cher) que tous ceux que j'ai expérimentés jusqu'à présent, et la Belette est passée au déo bio en spray,

- j'utilise un dentifrice fait-maison dont je vous fournirai bientôt la recette, si on peut parler de recette tellement c'est simple. C'est en discutant avec mon dentiste qu'il m'a donné l'idée, et je n'en démords (désolée) plus.

- nos shampoing-douche et savons traditionnels ont été remplacés par du savon d'Alep solide et en doseur, et du shampoing solide remportant l'adhésion de l'Adamsfamily, de ce style :

shampoing_solide

Je vous passe les essais pitoyables de shampoings que j'ai préalablement réalisés et qui pourraient figurer au palmarès de ma rubrique Flops (mais j'ai ma dignité). De mémoire (honteuse), il y en avait un au miel qui collait, qui collait ... J'essaie aussi d'espacer mes shampoings, mais pour le moment, c'est difficile.

- ma crème pour le visage/corps se compose uniquement d'huile de coco. C'est mon côté minimaliste qui ressort.

 

Ensuite, j'ai tenté l'incursion dans le royaume des produits ménagers. "Le grand ménage" de Raffa et la lecture de milliards de blogs (au moins) sur le sujet ayant réussi à me titiller le neurone chimiste, je me suis lancée :

- je fabrique maintenant ma lessive. J'en suis restée à la première testée, celle au savon de Marseille, qui me convient parfaitement, et que j'agrémente au gré de mes humeurs et de la saleté de mon linge, de cocktails d'huiles essentielles, de cristaux de soude, de percarbonate... Bref, de la fantaisie dans le tambour !

mère_denis

- je fabrique également mon cake-vaisselle qui est d'une efficacité que je désespérais d'atteindre après mes premiers essais,

- j'ai fabriqué, de façon plus ou moins heureuse, mes tawashis pour remplacer mes éponges. Je n'en suis toujours pas pleinement satisfaite, j'ai d'autres essais en vue. Je les complète avec une brosse à vaisselle et une paille de fer quand c'est moi qui ai cuisiné.

- j'ai un produit multi-usage à base de vinaigre que je trouve moyennement efficace pour dégraisser, je trouverai peut-être quelque chose de mieux (des avis ?)

- j'utilise du savon noir pour laver par terre.

 

Côté alimentation maintenant, cela concerne beaucoup l'Homme qui fait les courses et à manger la plupart du temps. Cherchez pas, il est attaché au fond du garage avec des chaînes aux pieds.

- De lui-même, et pour mon plus grand plaisir, il s'est investi dans la recherche de produits bio et je pense qu'il a maintenant testé tous les magasins bio de notre entourage. Et comme les grandes enseignes commencent aussi à proposer du bio, cela agrandit son terrain de jeux.

- les confitures sont faites maison à partir des fruits du jardin (abricots, cerises, framboises, quand il y en a ...), des cueillettes en balade, et des promos de fin de saison. Il n'en restait plus qu'une quarantaine de pots au dernier recensement, on en refera quelques-uns cette année.

- nous avons quasiment triplé notre surface de potager qui atteint maintenant environ 40 m2 (quand même ! Petitesoeur, si tu passes par là, tu dois bien rigoler !). Nous avons donc des bébés radis, patates, tomates, aubergines, courgettes, courges, butternut, haricots, petits pois, différentes herbes aromatiques et quelques framboisiers / myrtillers. Je ferai un article avec quelques photos lorsque ça aura un peu évolué. Nous avons également fait nous-même quelques semis dans des petits pots et des boites à oeufs transparentes : ça fait mini-serre. On a aussi acheté une serre pour l'an prochain pour éviter de crouler sous des monceaux de boites à oeufs. Et bientôt, nous devrions avoir nos propres oeufs ...

salades

- notre compost mûrit doucement,

- on achète de plus en plus de vrac,

- je fais maintenant mes yahourts et fromages blancs maison, que nous trouvons beaucoup moins acides que ceux du commerce,

- j'ai tenté les graines germées, dans un germoir de fortune parce que je ne voulais pas en acheter un si finalement ça ne me plaisait pas. C'est une réussite, et je prévoir aussi un article là-dessus.

- pour conserver toute notre cuisine faite-maison, nous avons investi dans des boîtes et bocaux en verre.

- et bien-entendu, nous continuons à boire l'eau du robinet (ainsi que d'autres breuvages à usage thérapeutique), habitude que nous avons toujours eue.

 

Dans d'autres domaines plus variés :

- la Belette a confectionné un Stop-Pub à l'aide d'un vieux CD,

Stop_pub

- nous commençons à stocker tissus et décos pour faire des emballages cadeaux recyclables,

- je continue à faire des vide-greniers pour vidanger la maison.

vider_maison

 

Je continuerai à vous parler de mes tentatives, heureuses ou malheureuses, et compte bien sur vos commentaires!

Merci d'avoir supporté de lire ce post d'auto congratulations jusqu'au bout !

Je vous décerne la palme (bio) du lecteur patient.