31 mai 2017

Notre grand week-end Toulousain

Cette année à l'Ascension, c'était Toulouse ! Un grand week-end avec la Tribu, à arpenter les rues au gré de nos envies (et du petit guide frénétiquement compulsé par Monsieur).

Ce début strictement identique à celui de mon article sur Rome l'an dernier et sur Lisbonne à la Toussaint, annonce un article fort enthousiaste sur la ville rose. Nous y étions déjà allés par le passé, mais il y a si longtemps que l'Adamsfamily n'était alors composée que de l'Homme et moi-même (Gomez et Morticia donc).

Nous avons apprécié déambuler dans les rues, nous reposer dans les églises offrant leur fraîcheur aux touristes dessechés par le soleil plombant. Eh oui, on s'est pris de plein fouet la hausse des températures.

chien-ventilateur-chaud-chaleur-canicule

On a aussi visité la cité de l'espace, c'est vraiment très bien. Le concept rappelle un peu celui du futuroscope : plusieurs batiments, un grand parc avec des parties de fusées (vraies, hein, les fusées, pas comme celles qu'on lance nous), de superbes films 3D où on s'y croirait, dans l'espace, avec le gars dans sa combi (lâche pas la pince Bébert), visite de la station Mir. Beaucoup aussi d'objets rapportés de différents vols. Les explications sont aussi beaucoup axées sur la vie à bord, avec détails bien évidemment sur le pipi et le popo. Non, j'ai l'air commme ça, mais tout le monde se les pose, ces questions là. Et quand on sait qu'ils recyclent leur urine en eau potable, alors, là, ce sont vraiment les champions du zéro déchet. Je suis sûre que même Béa Johnson n'en fait pas autant.

citePhoto générale

 

Ariane5Ariane 5

 

MirMir

 

SoyouzSoyouz (c'est écrit dessus)

(Photos trouvées sur internet)

On a aussi participé à un rallye organisé dans le vieux centre-ville de Toulouse, avec questions dont il fallait trouver les réponses sur différents sites, c'était vraiment très intéressant. Et ça nous a fait aussi une bonne marche, 3 heures à arpenter Toulouse.

Et enfin, le clou de notre voyage, qui n'a en fait pas grand chose à voir avec Toulouse : on a fait notre premier escape game ! Pour ceux qui ne connaîtraient pas, c'est un jeu en salle, durant lequel pour une raison ou une autre selon le scénario, on se retrouve enfermé pendant une heure, et on a une heure pour sortir. Enigmes, adresse, déduction, esprit d'équipe, tout ce que j'aime ! Nous, on était enfermé dans un temple Maya (les décors étaient très sympas), et sur les pas du professeur Machin, bien entendu mystérieusement disparu, il fallait retrouver un médaillon qui nous permettrait de ressortir.

temple_maya

Vu que je ne tape pas mon article du fond du temple maya, c'est qu'effectivement, nous avons réussi à ressortir. A une seconde près. UNE SECONDE ! J'en transpire encore. Un mélange d'Indiana Jones, de Fort Boyard, de jeux vidéo, ... on a déjà regardé où on pouvait en trouver vers chez nous. Seul bémol quand-même : le coût. Il faut compter environ 25 euros par personne.

Posté par Adamsfamily à 12:10 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,


23 mai 2017

Belle table et gâteau d'anniversaire

Au chapitre des réjouissances ce week-end : anniversaires de l'Homme et de votre serviteuse (servitrice? servi...bref !)

J'ai fêté mes 15 ans (mais ce n'est pas la première fois ;), et l'Homme a à peu près le même âge. Pour l'occasion, nous avons atteint une affluence record de 8 (huit) personnes. Oui, j'ai une toute petite famille. Mais ce n'est pas une raison pour bouder son plaisir. Le vent étant tombé, nous avons pu manger sur la terrasse sans risque de devoir rattraper à pleines mains son morceau de poulet brûlant tentant l'évasion à la première rafale.

Il a donc été question d'une belle table (Tiens, si je la faisais verte ?), et d'un beau gâteau. J'avais même poussé le zèle décorateur jusqu'à poser çà et là lanternes et vases dans les couleurs, et à utiliser des mauvaises herbes du jardin pour la déco (c'est ça qu'on appelle l'up-cycling ?). Mais vous serez bien d'accord que j'aurais pu planquer mon balai pour la photo.

table1

table2

table3

buffet1

buffet2

Quant au gâteau, je reprends le principe habituel de mon gâteau fétiche de Mamie (celui qu'on écoute), et qui se prête à toutes les variantes de fourrage et de glaçage. Là, je l'ai coupé en deux et tartiné généreusement de gelée de cerises (un pot entier). J'ai ensuite reproduit mon carnage habituel (pompeusement appelé glaçage) avec du chocolat blanc. Comme ça, même si c'est loupé, c'est quand même bon (assurons l'essentiel). Et pour la déco, parce que j'aime bien tenter des décos sympas, je me suis inspirée de ce site. Ca rendait pas mal, ça faisait comme si le paquet de smarties se déversait tout seul. Enfin, je trouvais, jusqu'à ce que le Poulpino me dise : "Ben pourquoi t'as mis un paquet de Smarties vide sur ton gâteau ?". Soupir ... 

gateau_smarties

Posté par Adamsfamily à 13:04 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 mai 2017

P'tit bonheur #26 : land art

Un moment perdu, et ...

LandArt1

LandArt2

Posté par Adamsfamily à 10:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

18 mai 2017

Notre dernier vide-grenier

Cela faisait un moment que je vous l'annonçais, et que je l'attendais avec une impatience grandissante. Ou plutôt, les attendais. Mes vide-greniers ! L'Homme devenait de plus en plus sauvage à la vue de l'amoncellement dans le garage, et il me semble bien avoir identifié quelques ultimatums dans ses propos ronchonnants.

Donc organisation de deux vide-greniers à 15 jours d'intervalle, et effectivement, il en fallait bien deux. Au même endroit que l'an dernier, qui présente l'avantage d'être à un prix abordable et à 10 minutes de la maison, et qui a la caractéristique de ne se tenir que le matin. Enfin, jusqu'à 14 heures, ce qui fait qu'on a l'après-midi pour trier ce qu'on jette, ce qu'on donne, et ce qu'on vend par ailleurs, et qu'on ne finit pas complètement épuisée le soir venu. Moi, j'ai quelques annonces à mettre sur le bon coin pour vendre un reste de Zou zou pets et deux-trois bricoles. Deux cartons ont été chez Emmaüs (pas loin de chez moi non plus), j'ai finalement gardé quelques jeux pour la postérité. Ca doit être l'âge, ça, je garde de plus en plus de choses pour les petits-enfants que je n'ai pas encore. Comme me dit le Poulpino : "tu le faisais pas, ça avant, Maman !". Moui. Encore un truc comme l'acceptation de la quarantaine qui doit prendre place dans ma tête. Enfin bref, écourtons pudiquement cette parenthèse psycho à deux balles pour revenir au sujet de l'article.

Vide-grenierEncore un défilement socio-zoo-logique comme celui dont je vous parlais l'an dernier, ça fait toujours mon régal. Rien que l'organisateur est un poème à lui tout seul. Enfin, je suis prête à parier que ce n'est pas un fan de poésie, mais c'est un concentré méridional à lui tout seul. Gueulades et tutoiement de rigueur. Je suis contente, je me suis bien marrée, j'ai passé deux bonnes journées, j'ai bien vendu, et bien vidangé ma maison (et un peu celle de mes parents qui m'avaient "sponsorisée").

Il me reste comme d'habitude pas mal de bouquins dont personne ne veut. Connaissez-vous des filières pour écouler les vieux polars et autres livres de poche passés de mode ? Il me semble qu'ils en prennent un peu à la bibliothèque de mon village, mais je pense qu'ils vont tirer la tronche devant mes deux cartons pleins.

Et vous ? Des vide-greniers en vue ce printemps ?

Posté par Adamsfamily à 12:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

14 mai 2017

Il en faut parfois peu...

Il en faut parfois peu pour me mettre en joie et en action (il y a aussi des cas où il en faut beaucoup, mais c'est moi qui choisis le sujet de ce post, hé, hé!). Lorsque l'autre matin dans ma cuisine, mon regard s'est posé sur mon filet de citrons bio qui n'en demandait pas tant, il m'est venu en cascade plein d'idées de trucs sympas à faire. Je sais. Y'en a qui sont moins inspirés à la vue de trois citrons qui se courent après. Ca m'arrive aussi.

Et si je préparais du jus de citron et des zestes d'avance ?

Et si je faisais du fromage blanc avec le jus de citron justement ?

Et si je faisais un gâteau au citron ?

Et si je récupérais ce filet pour en faire un filet à vrac ?

Et si ... Non, c'est tout.

Ni une ni deux, j'ouvre mon filet (soigneusement, parce que vous imaginez un filet à vrac éventré par le milieu ? Ca ferait même pas un bob à un butternut) et nettoie mes citrons, je les zeste (ainsi au passage qu'un bout de mon index gauche), et remplis mon petit bac à glaçons avec mon sang jus de citron. Comme tout ne rentre pas dans mon bac à glaçons, ça tombe bien, je garde un citron pour mon gâteau. J'emballe les zestes dans un film plastique (je sais, c'est pas bien, mais ça fait vraiment partie des choses que j'ai du mal à remplacer. On va dire que ce n'est pas la peine que j'aille faire pénitence pour ça, j'ai déjà été punie par le citron sur mon doigt) et zou ! direction le congélateur.

Parce que c'est super pratique d'avoir jus et zestes de citrons en réserve, prêts à alimenter par exemple ... une préparation pour fromage blanc ! C'est justement là-dessus que j'ai enchaîné sans transition. Dans la nouvelle yahourtière que j'ai eue à Noël (merci l'Homme), on peut mettre au choix 12 yahourts ou 1 bac de fromage blanc et 6 yahourts. Avec un lot supplémentaire de 12 pots de yahourts, on est paré à tout besoin adolescent en laitages. Parce qu'avec trois adolescents à la maison (12, 15 et 17 ans ...), j'ai parfois l'impression qu'il vaudrait mieux acheter une vache et apprendre à la traire la faire traire par les ados. Bref, j'ai choisi l'option fromage blanc + 6 yahourts et j'ai aromatisé ces derniers avec du sirop, l'un maison, l'autre I*éa (est ce que quelqu'un sait ce que veut dire Lingon en suédois ? D'après l'image, c'est un fruit rouge, super bon, j'en achète régulièrement mais je ne sais pas ce que c'est !). Juste à titre d'information, le jus de citron sert de présure pour le fromage blanc, je vous expliquerai ma recette dans un futur article.

Après les avoir "enfournés" pour 12 heures dans la yahourtière, je me retourne et vois mon filet tout vide et raplapla qui traîne. Qu'à cela ne tienne, je découpe les parties en plastique qui me vantaient mes citrons bio, et passe un cordon de récup dans les trous du filet. Tadaaa !

Filet1

Filet2

Petit smiley bio

Après une telle victoire, il m'est apparu que ce serait franchement moche de devoir affronter mon Murphy culinaire et ainsi risquer de tout gâcher par un enthousiasme excessif.

J'ai remis le gâteau à plus tard et le dernier citron au frigo.

Posté par Adamsfamily à 12:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 mai 2017

P'tit bonheur #25 : profiter du mauvais temps pour ...

 

faire_dormir_le_chat

... faire dormir le chat.

Posté par Adamsfamily à 13:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

08 mai 2017

P'tit bonheur #24 : la confiture de fraises maison

Une promo intéressante sur les fraises chez L*dl ? Qu'à cela ne tienne : achat en gros et confiture.

Confiture_fraises1

 

Confiture_fraises2

Voilà notre stock réalimenté pour un moment.

Posté par Adamsfamily à 11:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 mai 2017

Mon dentifrice maison

Je vous en ai déjà parlé, il faut que je vous donne ma recette de dentifrice maison.

Après discussion avec mon dentiste, qui a convenu que les dentifrices traditionnels n'étaient pas franchement bios, et que mon problème de déchaussement prématuré des dents ne pouvait décidément pas se passer du dentifrice Senso*yne gencives sensibles (amis du glamour et des détails ne partez pas), il m'a livré une "recette" de dentifrice antiseptique à utiliser le matin et le Sensotruc le soir. Et comme je l'étais un peu, moi, sceptique, il m'a dit : "vous n'imaginez pas le nombre de petits vieux qui se sont lavés les dents toute leur vie avec ça et qui ont des dents en pleine santé". Bon. Hommage aux petits vieux au passage. Bref, comme c'était très simple, j'ai essayé :

- un fond d'eau oxygénée à 10% vol.

- une pincée de bicarbonate de soude.

Pas besoin de préparer à l'avance, il suffit de touiller ça dans le verre à dent avec la brosse, et le tour est joué. Bon, à part que le goût de l'eau oxygénée est assez moyen, c'est pas mal, ça a l'air efficace. Ca mousse presque comme un dentifrice traditionnel. On peut aussi remplacer l'eau oxygénée par de l'eau tout simplement, il n'y a alors aucun goût, mais ça ne mousse plus. Et les matins où je suis trop à la bourre pour réaliser ce mélange simplissime, j'ai toujours Sensomachin en réserve.

chat_dent

Posté par Adamsfamily à 11:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

04 mai 2017

Top/flop #4 : mes meringues au micro-onde

Cette fois, c'est un vrai flop, un beau.

Titillée par l'aspect simplissime de la recette de meringue au micro-onde de Petitesoeur, j'ai voulu tenter l'expérience. 1 blanc d'oeuf et beaucoup de sucre glace, 1 minute à puissance max, avouez que j'avais des raisons de penser que mon Murphy culinaire pourrait être tenu en échec sur ce coup-là.

Ben non.

C'était bon (forcément, c'était sucré) mais mes meringues étaient pour certaines complètement mollassonnes (pas assez cuites ? j'avais du mal à les décoller de l'assiette sans les étaler), et pour d'autres molles d'un coté et caramélisées de l'autre. Ca collait aux dents, tellement que ça me fait penser qu'il faudra que je vous donne ma recette de dentifrice maison.

Une photo de cette expérience (in)oubliable :

meringues_flop

Posté par Adamsfamily à 12:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,