Pour sa fête, j'ai offert à mon homme - et à moi-même - "Dans la combi de Thomas Pesquet".

Dans-la-combi-de-Thomas-Pesquet

Je lis assez peu de BD, mais force est de constater que cette forme convient très bien au propos de Marion Montaigne, volontairement humoristique. En effet, je me suis retrouvée non seulement déridée (pas de commentaires à ce stade, merci), mais hurlant de rire dans mon canapé, recroquevillée spasmodiquement sur l'ouvrage, hululant au milieu de mes larmes, et luttant contre la crise suivante pour réconforter l'Homme tout affolé par mes beuglements inhumains. Il faut reconnaitre que cet humour dévastateur qui se manifeste encore maintenant par quelques soubresauts des épaules et ricanements nerveux se situe tout de même un peu en-dessous de la ceinture, mais ça marche toujours avec moi. Le récit des épreuves de recrutement à l'ESA est un grand moment de solitude pour lui, et de rigolade pour nous. On le remercie de tout coeur de l'avoir partagé !