Rien à voir avec mon rhume persistant.

Simplement, mon projet d'association bio avance. Qui aurait cru que cela me mettrait dans un état pareil : j'ai plein de formalités à remplir et je trouve que le temps s'écoule trop lentement ! J'ai tellement hête de mettre mes idées en pratique ! Pour vous dire : il me faut encore trouver une banque et une assurance - ça, c'est pas glamour - , me faire prêter une salle par la mairie, me faire répertorier dans le livret municipal des associations, et j'en suis déjà à imaginer ce que je vais raconter au forum des associations en septembre !

Peut-être connaissez-vous cette fébrilité qui accompagne les grands projets, cette impatience teinté d'inquiétude : est-ce que ça va plaire aux gens ? Est-ce qu'on ne sera que 3 ? Est-ce que je vais pouvoir réaliser ce que j'ai envie de faire ?

chat-febrile

Quoi, quoi, j'chuis toute calme, là.