Comme tous les ans, c'est la rentrée. Oui, mais chez nous, ce n'est pas n'importe laquelle, c'est celle où Junior 1er s'en va de la maison. Alors, de son côté, c'est assez positif, il appelait ce départ de tous ses voeux depuis quelques semaines (mois ?). Le vent de l'inconnu soufflait très très fort. Et de mon côté, ma foi, je me suis très bien tenue : pas de pleurs, pas de tristesse.

adieux-mouchoir-femme

Juste un chouïa d'agacement quand je constate son manque d'enthousiasme à l'idée de rentrer de temps en temps le week-end. Il n'envisage pas de rentrer avant mi-octobre, faudrait voir à ne pas nous passer trop vite par pertes et profits. Mum d'Adamsfamily (appelez-moi Morticia) ne va pas se laisser faire comme ça.

C'est aussi la rentrée où je ne stresse pas. Allez comprendre pourquoi. Même si la première semaine il a fallu jongler avec d'autres parents pour les trajets en raison d'horaires de pré-rentrée et d'activités exceptionnels (exceptionnels donc pas de bus, pas de chance, hein ?). Même si j'ai du prendre un jour de congé pour m'occuper de ma tante et causer finances et impôts (ça, j'aime pas, je peux vous le dire. Les impôts, pas ma tante). Même si j'ai un boulot de dingue que moi-même je m'épate de bosser autant. Je ne stresse tellement pas que j'ai un peu laissé passer le coche des inscriptions aux activités en tous genres. Même pas renseignée avant (ce qui ne m'est pas arrivé en 19 ans de maternage de chérubins), si bien qu'en vérifiant deux-trois horaires sur internet, j'ai pu constater que les activités visées avaient tout simplement DISPARU (pas de chance non plus, hein ?).! Ce qui évidemment n'arrange pas mes affaires. Bon, tant pis, on fera ça à l'arrache un de ces jours.

Mais surtout, cette rentrée, c'est la rentrée de mon association (mon nouveau bébé. Tiens, ça remplacerait Junior 1er ? Faudrait que je creuse ...). Et alors, la première et unique fois où celle-ci a pu s'exprimer, si j'ose dire, c'est samedi dernier, au forum des associations de mon village. Et s'exprimer, elle a pu, la bougresse. Déjà, son stand flamboyait de mille feux (avez-vous remarqué que j'aime la couleur ?), et croulait sous une débauche de flacons de produits ménagers et de poubelles à trier. Je ne sais pas si c'est la couleur ou l'incongruité de ce déballage qui a d'abord attiré le chalan, mais en tout cas, il y a eu foule !!! Plein de gens intéressés ! Et qui trouvaient que c'était une bonne idée ! On a répondu, l'Homme et moi à des tonnes de questions, distribué tous nos flyers, enregistré quelques inscriptions, et donné rendez-vous à un nombre incroyable de personnes à notre première réunion qui faute de local municipal aura lieu ... chez moi (gloups).

Foule

Ca va être sympa !