Dans la série de mes flops, je sais que je suis attendue de pied ferme. Par vous tou(te)s, là-bas, derrière votre écran. Je sais que vous avez déjà le rictus amorcé au coin de la lèvre, prêtes à ricaner de concert, en vous demandant : "qu'est-ce qu'elle a encore bien pu nous concocter? Encore un flop, on va bien rigoler !". Pas la peine de nier, je sais.

Eh bien Que Nenni - pour cette fois - vous répondrai-je outragée ! Parce qu'à mon propre ébahissement, j'ai fabriqué, de mes petites mimines de bûcheron, ce maquillage fait-maison. Pourquoi fabriquer du maquillage, me direz-vous (si-si, je le sais ...), puisque je ne me maquille pas ? C'est que c'est une activité que je compte proposer aux adhérents de mon association, enfin, plutôt aux adhérentes. Et je me rends compte que vraiment, ce n'est absolument pas difficile.

maquillage1

maquillage2maquillage3

Quelle merveille, ce pigment bleu !

Le seul flop (Aaaahhhh, le voilà, entends-je aux rangs du fond), c'est le mascara qui colle et ne sèche pas - et me fout du noir partout. Il va falloir le retravailler un peu, celui-là. Mais le blush et le truc à paupières, maintenant, je sais faire. OK, l'outillage, c'est pas ça - normalement il faut un pilon - mais je me suis bien amusée à écrabouiller tous les pigments avec une petite cuillère pour réaliser toutes ces couleurs. J'ai bien entendu fini en testant tout sur ma propre figure, colorée comme un perroquet, les deux yeux asymétriques (pas de photo, n'insistez pas).

Bon, vous avez compris, si vous avez des conseils pour le mascara, merci de commenter (dit la fille qui jusque-là, a fait les demandes et les réponses) !