19 avril 2018

Notre hôtel à insectes

Cet hiver, notre objectif était de contruire un hôtel à insectes pour attirer les bêbêtes indispensables au potager : abeilles, papillons, coccinelles et autres, histoire qu'on ne se retrouve pas comme l'an dernier à ne manger que des fleurs de courgettes pour cause de pollinisation inexistante.

Nous sommes donc partis de ce qu'on a trouvé dans notre réserve de bois, et rammassé près de chez nous : paille des poules, petites branches et pommes de pin.

hotel_insectes1

Quelques petits coups de scie plus tard, et tadaam ! le joli hôtel 5* que voilà !

hotel_insectes2

Juste une petite incertitude : est-ce que ça marche vraiment ? L'avenir le dira. En attendant, avez-vous des retours sur ce genre d'installations ?

Posté par Adamsfamily à 12:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


30 mars 2018

Mon bébé : Biopratic - Le site.

Je vous en ai parlé récemment, mais ceci est la présentation officielle.

Hum-hum - raclement de gorge, émotion -, voici donc mon nouveau bébé, j'ai cité:

Biopratic-Le site

L'objectif de ce blog est de regrouper un maximum d'infos pratiques sur l'accès au bio, pour les personnes pressées et pragmatiques, avec quand même quelques recettes de produits faits maison pour ceux qui veulent approfondir. Certaines infos sont spécifiques au village dans lequel j'habite, mais par analogie vous pouvez trouver les mêmes chez vous. Vous verrez que certaines parties sont prévues, mais encore en gestation. Dites-moi ce que vous en pensez, si d'après vous, il manque des choses, ce que vous aimeriez y trouver. J'accepte toutes critiques (constructives, hé, hé).

L'idée est que ce blog devienne un lieu d'informations et d'échanges, auquel sera bientôt adossée une association que j'entends monter d'ici l'été (histoire de participer au forum des associations de mon village début septembre). Cette association aura pour but de faciliter l'accès au mode de vie bio, en étant axée sur le côté pratique, par le biais de rencontres, ateliers, discussions, sorties...

Là aussi, je vous sollicite : quelles idées auriez-vous pour alimenter une telle asso? Claire m'a déjà donné l'idée d'une approche ludique pour les enfants prenant en compte le bio dans sa globalité, Reyhaziel serait intéressée par des astuces pratiques et rapides. Et vous, qu'aimeriez-vous y trouver ?

J'ai déjà pensé à certaines choses (plein en fait), mais je ne vous en dis pas plus pour ne pas vous influencer. Si vous avez déjà une expérience associative, en tant qu'adhérent ou de président, faites-moi également bénéficier de vos lumières, c'est une première pour moi ! Ne vous bridez pas, abordez tous les sujets qui vous passent par la tête : lieux de rencontres, lieux à visiter, interactions avec les acteurs du coin, statuts, cotisations, etc...

Un ENOOOORME Résultat d’images pour Merci  d'avance !

Posté par Adamsfamily à 14:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 mars 2018

P'tit sondage : votre déclencheur

Ca y est mes agneaux, de retour de mes vacances de ski. Enfin, plutôt vacances de fromage, si l'on se réfère à la quantité relative fromage ingurgité / pentes dévalées. Je fête donc ma rentrée lessives, mais ça, je vous en ai déjà parlé les années précédentes, ce serait du réchauffé. Encore que maintenant, mes Zèbres, et en particulier le Lion que j'entraîne pour l'année prochaine où il vivra loin de moi (j'aime m'auto-poignarder) sont capables d'étendre une lessive. Enfin, pas hier, car, dixit le Lion : "J'ai pas étendu le linge parce qu'il pleuvait". Et dedans ? "Ah, ben j'y ai pas pensé". Mouais. Y'a encore du boulot. Bref.

Après cette pause, je tenais à vous poser une question, un p'tit sondage en quelque sorte : pour ceuzécelles qui se sont mis(es) au bio, quel a été le déclencheur ?

coccinelle_bio

Chez nous, je crois que ça a été un ensemble, formé des divers scandales autour des oeufs contaminés à l'insecticide, des conservateurs, des perturbateurs endocriniens, tous fortement médiatisés, et la volonté de manger des choses saines. Ma première action a été de fabriquer ma propre lessive. Que je ne mange pas, me direz-vous (pas toujours logique, hein ?). Je sais que pour d'autres, c'est plus l'intérêt pour l'environnement que celui pour la santé qui a prédominé.

Merci de me raconter votre cheminement dans les commentaires !

Posté par Adamsfamily à 17:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

15 janvier 2018

Ma petite bible d'aromathérapie

 

Noël étant passé par là, et les conseils de Mamandetribu aussi (merci merci !), je me suis fait offrir à Noël le livre

Le-choix-des-huiles-essentielles

Excellent.

Je recherchais quelques conseils d'utilisation des huiles essentielles dans les cas de petits bobos simples (rhinites saisonnières, maux de tête, de gorge, ...). Cela répond exactement à mon besoin de simplicité, car une sélection de 10 huiles essentielles incontournables et 8 accessoires est proposée, ce qui permet de se constituer une trousse minimale suffisamment complète. Une section propose différents "traitements" classés par affection, je pense que ça sera celle qui me servira au quotidien. Une autre section indique, huile essentielle par huile essentielle, ses propriétés et dangers. A lire bien sûr, mais les dangers sont rappelés avec les "traitements".

Je vous le conseille si comme moi, vous recherchez des infos rapidement exploitables. je tiens à préciser qu'il s'agit de mon avis personnel et que je ne perçois pas de rémunération pour en faire la pub !

Posté par Adamsfamily à 12:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 septembre 2017

La famille Adams s'agrandit !

faire_part_poule

Patator et Garenne sont heureux de vous annoncer

l'arrivée tant attendue de nos triplées

Gallinator, Flamme-peut-être et Nom-débile-à-trouver-pour-une-poule-blanche.

 

La toute première confrontation s'est déroulée hier sous nos zyeux zéblouis dans notre poulailler récemment achevé. La méfiance a passagèrement laissé place à l'affolement gallinesque lorsque Garenne, lapine sous amphèt', s'est brutalement mise à courir et faire des bonds partout. De la plume a volé et Patator s'est terré. Le courageux.

3poules

2poules

 

clapier

Garenne

patator

Garenne vue de haut et Patator

Depuis, l'équilibre a été atteint, les trois poules solidaires s'étant serrées pour dormir ... sur le clapier.

Prochaine étape : la ponte, d'ici un mois. La famille Adams vous tient au courant.

Posté par Adamsfamily à 18:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


23 juin 2017

Se simplifier la vie au potager

Super notre idée d'agrandir le potager. Depuis l'an dernier, on se voit exploiter notre "terre" comme de grands propriétaires terriens, remplir notre composteur, faire des bocaux de légumes et de confitures dans l'atmosphère odorante de la cuisine, faire sauter nos patates nouvelles comme je m'en souviens chez mes grands-parents, équeuter les haricots lors des chaudes soirées d'été, respirer à plein nez les plants de tomates poivrés ...

Pop ! Cette bulle de nostalgie idéalisée qui nous a porté tout l'hiver a brutalement pété au moment du labourage de notre jardin, terre lourde et argileuse qui semblait vouloir conserver son inertie. Ben oui, le potager, c'est du boulot ! On le savait bien sûr, mais on assimile bien plus facilement ce genre de choses si on l'expérimente soi-même (qui a dit que je n'aligne que des banalités ?).

Bref, tout ça pour dire que notre regard sur cette activité a quelque peu changé.

chat_mecontent

Notre souci porte maintenant sur les différentes manières de se simplifier le potager !

- notre toute première idée, mais qui n'a pas été mise en place tout de suite, a été la multiplication des points d'eau du jardin pour nous éviter de faire tout le tour de la maison pour remplir un arrosage ou tirer un tuyau. Un point d'eau est même en place pour les futures poules ! Ca, c'était du boulot, mais c'est a priori fait une fois pour toutes.

- l'arrosage automatique a été généralisé le plus possible, et couplé à des programmateurs qui limitent la durée d'utilisation. Le plus long est l'installation des tuyaux et des goutteurs, qui doit être au moins partiellement refaite tous les ans.

- pour se faciliter le déterrage des pommes de terre, on les a plantées en grande partie dans des "caisses", soit en bois fabriquées par l'Homme et moi (avec bâche filtrante au fond, le luxe!), soit dans un support de récupérateur d'eau dont on ne se sert plus (trop de moustiques, infernal). En photos ci-dessous, "déterrage" de nos premières patates par l'Homme et la Belette :

Patates1

Patates2

Patates3

Je sais que certaines de mes lectrices (lecteurs peut-être ?) font un potager, bien plus grand que le mien pour certains, et je suis preneuse de toute astuce visant à la simplification potagère. Merci ;)

Posté par Adamsfamily à 11:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

12 juin 2017

Mon potager en photos

Comme promis, des photos de mon potager ! Tomates, courgettes, patates, haricots, petits pois, salades ... Un régal ! Et puis, c'est beau, j'adore le mariage de ces couleurs verte, orange des oeillets, et du bois.

Potager1

Potager2

Potager3

Potager4

Potager5

Les grandes caisses ont été fabriquées par l'Homme et contiennent principalement des pommes de terre. 

Un régal aussi pour les escargots : les oeillets d'Inde, ça les attire et préserve le reste ! Une photo en hommage à celui-là, qui a bien souffert.

Potager6

Vous pouvez constater l'augmentation de la surface de notre potager par rapport à l'an dernier avec les photos contenues dans ce post.

Posté par Adamsfamily à 12:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

09 juin 2017

Mon expérience des graines à germer

Encore une nouveauté végétale pour moi : il y a quelques temps, j'ai découvert les graines à germer.

chien_interrogateur

Qu'est-ce-cé ? (comme on dit par chez nous)

Ce sont des graines qui, en germant, se gorgent de protéines et sont bonnes pour la santé (en raccourci, parce qu'il y en a une diversité incroyable, et que je dois bien confesser qu'avec ma mémoire de poisson rouge, j'ai pas tout retenu).

poisson-rouge-bocal

Et puis surtout, SURTOUT, le processus de germination avait l'air très simple à faire à la maison, ce qui me permet de défier une fois de plus mon Murphy culinaire. Je crois qu'il va finir par se venger méchamment, le bougre, mais je ne manquerai pas alors de relater mes exploits dans la rubrique Flops. Comme ça, y'en a au moins qui riront.

Mes graines, donc. J'ai choisi pour commencer des graines d'alfalfa (entrainez-vous, ça vient vite), parce qu'une de mes collègues en avait apporté un midi avec sa salade. Vous savez, ce sont ces petits filaments qui ressemblent à ça une fois germés et dans l'assiette :

alfalfa0

Appétissant, non ?

C'est en effet très simple même sans acheter de germoir. Le principe est de garder les graines humides mais pas dans l'eau stagnante. J'ai donc utilisé un pot de confiture vide, que j'ai chapeauté par un morceau de tulle tenu par un élastique ( notez bien que si vous tirez un peu trop sur les bords dudit tulle une fois l'élastique en place, vous vous le prenez dans la g... L'élastique. J'ai toujours l'air ridicule quand je fais des essais. En privé donc).

Graines1

Graines2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, je le retourne dans un ramequin pour le maintenir incliné. Ainsi l'eau s'écoule et les graines ne pourrissent pas.

Graines3

Graines4

Il faut les rincer matin et soir, sans enlever le tulle. A droite, vous voyez le résultat au bout de 24 heures.  C'est très rapide, les graines sont prêtes à être mangées en 4-5 jours. Bon, là, j'avais un peu chargé en graines, et mon pot s'est révélé beaucoup trop petit pour la quantité. J'ai tout transvasé dans une passoire, ça marche aussi.

Une fois rincées une dernière fois, elles se conservent deux jours au frigo.

Bon appétit !

Posté par Adamsfamily à 18:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 mai 2017

Il en faut parfois peu...

Il en faut parfois peu pour me mettre en joie et en action (il y a aussi des cas où il en faut beaucoup, mais c'est moi qui choisis le sujet de ce post, hé, hé!). Lorsque l'autre matin dans ma cuisine, mon regard s'est posé sur mon filet de citrons bio qui n'en demandait pas tant, il m'est venu en cascade plein d'idées de trucs sympas à faire. Je sais. Y'en a qui sont moins inspirés à la vue de trois citrons qui se courent après. Ca m'arrive aussi.

Et si je préparais du jus de citron et des zestes d'avance ?

Et si je faisais du fromage blanc avec le jus de citron justement ?

Et si je faisais un gâteau au citron ?

Et si je récupérais ce filet pour en faire un filet à vrac ?

Et si ... Non, c'est tout.

Ni une ni deux, j'ouvre mon filet (soigneusement, parce que vous imaginez un filet à vrac éventré par le milieu ? Ca ferait même pas un bob à un butternut) et nettoie mes citrons, je les zeste (ainsi au passage qu'un bout de mon index gauche), et remplis mon petit bac à glaçons avec mon sang jus de citron. Comme tout ne rentre pas dans mon bac à glaçons, ça tombe bien, je garde un citron pour mon gâteau. J'emballe les zestes dans un film plastique (je sais, c'est pas bien, mais ça fait vraiment partie des choses que j'ai du mal à remplacer. On va dire que ce n'est pas la peine que j'aille faire pénitence pour ça, j'ai déjà été punie par le citron sur mon doigt) et zou ! direction le congélateur.

Parce que c'est super pratique d'avoir jus et zestes de citrons en réserve, prêts à alimenter par exemple ... une préparation pour fromage blanc ! C'est justement là-dessus que j'ai enchaîné sans transition. Dans la nouvelle yahourtière que j'ai eue à Noël (merci l'Homme), on peut mettre au choix 12 yahourts ou 1 bac de fromage blanc et 6 yahourts. Avec un lot supplémentaire de 12 pots de yahourts, on est paré à tout besoin adolescent en laitages. Parce qu'avec trois adolescents à la maison (12, 15 et 17 ans ...), j'ai parfois l'impression qu'il vaudrait mieux acheter une vache et apprendre à la traire la faire traire par les ados. Bref, j'ai choisi l'option fromage blanc + 6 yahourts et j'ai aromatisé ces derniers avec du sirop, l'un maison, l'autre I*éa (est ce que quelqu'un sait ce que veut dire Lingon en suédois ? D'après l'image, c'est un fruit rouge, super bon, j'en achète régulièrement mais je ne sais pas ce que c'est !). Juste à titre d'information, le jus de citron sert de présure pour le fromage blanc, je vous expliquerai ma recette dans un futur article.

Après les avoir "enfournés" pour 12 heures dans la yahourtière, je me retourne et vois mon filet tout vide et raplapla qui traîne. Qu'à cela ne tienne, je découpe les parties en plastique qui me vantaient mes citrons bio, et passe un cordon de récup dans les trous du filet. Tadaaa !

Filet1

Filet2

Petit smiley bio

Après une telle victoire, il m'est apparu que ce serait franchement moche de devoir affronter mon Murphy culinaire et ainsi risquer de tout gâcher par un enthousiasme excessif.

J'ai remis le gâteau à plus tard et le dernier citron au frigo.

Posté par Adamsfamily à 12:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 mai 2017

Mon dentifrice maison

Je vous en ai déjà parlé, il faut que je vous donne ma recette de dentifrice maison.

Après discussion avec mon dentiste, qui a convenu que les dentifrices traditionnels n'étaient pas franchement bios, et que mon problème de déchaussement prématuré des dents ne pouvait décidément pas se passer du dentifrice Senso*yne gencives sensibles (amis du glamour et des détails ne partez pas), il m'a livré une "recette" de dentifrice antiseptique à utiliser le matin et le Sensotruc le soir. Et comme je l'étais un peu, moi, sceptique, il m'a dit : "vous n'imaginez pas le nombre de petits vieux qui se sont lavés les dents toute leur vie avec ça et qui ont des dents en pleine santé". Bon. Hommage aux petits vieux au passage. Bref, comme c'était très simple, j'ai essayé :

- un fond d'eau oxygénée à 10% vol.

- une pincée de bicarbonate de soude.

Pas besoin de préparer à l'avance, il suffit de touiller ça dans le verre à dent avec la brosse, et le tour est joué. Bon, à part que le goût de l'eau oxygénée est assez moyen, c'est pas mal, ça a l'air efficace. Ca mousse presque comme un dentifrice traditionnel. On peut aussi remplacer l'eau oxygénée par de l'eau tout simplement, il n'y a alors aucun goût, mais ça ne mousse plus. Et les matins où je suis trop à la bourre pour réaliser ce mélange simplissime, j'ai toujours Sensomachin en réserve.

chat_dent

Posté par Adamsfamily à 11:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,