<$CBTagMedias$>
08 mai 2017

P'tit bonheur #24 : la confiture de fraises maison

Une promo intéressante sur les fraises chez L*dl ? Qu'à cela ne tienne : achat en gros et confiture.

Confiture_fraises1

 

Confiture_fraises2

Voilà notre stock réalimenté pour un moment.

Posté par Adamsfamily à 11:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


06 mai 2017

Mon dentifrice maison

Je vous en ai déjà parlé, il faut que je vous donne ma recette de dentifrice maison.

Après discussion avec mon dentiste, qui a convenu que les dentifrices traditionnels n'étaient pas franchement bios, et que mon problème de déchaussement prématuré des dents ne pouvait décidément pas se passer du dentifrice Senso*yne gencives sensibles (amis du glamour et des détails ne partez pas), il m'a livré une "recette" de dentifrice antiseptique à utiliser le matin et le Sensotruc le soir. Et comme je l'étais un peu, moi, sceptique, il m'a dit : "vous n'imaginez pas le nombre de petits vieux qui se sont lavés les dents toute leur vie avec ça et qui ont des dents en pleine santé". Bon. Hommage aux petits vieux au passage. Bref, comme c'était très simple, j'ai essayé :

- un fond d'eau oxygénée à 10% vol.

- une pincée de bicarbonate de soude.

Pas besoin de préparer à l'avance, il suffit de touiller ça dans le verre à dent avec la brosse, et le tour est joué. Bon, à part que le goût de l'eau oxygénée est assez moyen, c'est pas mal, ça a l'air efficace. Ca mousse presque comme un dentifrice traditionnel. On peut aussi remplacer l'eau oxygénée par de l'eau tout simplement, il n'y a alors aucun goût, mais ça ne mousse plus. Et les matins où je suis trop à la bourre pour réaliser ce mélange simplissime, j'ai toujours Sensomachin en réserve.

chat_dent

Posté par Adamsfamily à 11:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

04 mai 2017

Top/flop #4 : mes meringues au micro-onde

Cette fois, c'est un vrai flop, un beau.

Titillée par l'aspect simplissime de la recette de meringue au micro-onde de Petitesoeur, j'ai voulu tenter l'expérience. 1 blanc d'oeuf et beaucoup de sucre glace, 1 minute à puissance max, avouez que j'avais des raisons de penser que mon Murphy culinaire pourrait être tenu en échec sur ce coup-là.

Ben non.

C'était bon (forcément, c'était sucré) mais mes meringues étaient pour certaines complètement mollassonnes (pas assez cuites ? j'avais du mal à les décoller de l'assiette sans les étaler), et pour d'autres molles d'un coté et caramélisées de l'autre. Ca collait aux dents, tellement que ça me fait penser qu'il faudra que je vous donne ma recette de dentifrice maison.

Une photo de cette expérience (in)oubliable :

meringues_flop

Posté par Adamsfamily à 12:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 avril 2017

Notre dynamique bio : bilan à 6 mois

Cela fait environ 6 mois que mes réflexions m'ont amenée à consommer mieux, et plus sainement. Comme chacun sait, c'est un processus progressif, parfois ardu, parsemé d'essais infructueux et de succès. Un long chemin reste à parcourir mais je trouve qu'aujourd'hui, l'Adamsfamily ne s'en sort pas si mal.

chat-fier

Fière, moi ?

En effet, cela a commencé côté salle de bains :

- j'ai remplacé les cotons démaquillants par des lingettes lavables. Disposant d'une machine à coudre de course, j'ai remporté là une victoire facile. C'est toujours bon pour commencer.

- je fais moi-même mon déo, plus efficace (et moins cher) que tous ceux que j'ai expérimentés jusqu'à présent, et la Belette est passée au déo bio en spray,

- j'utilise un dentifrice fait-maison dont je vous fournirai bientôt la recette, si on peut parler de recette tellement c'est simple. C'est en discutant avec mon dentiste qu'il m'a donné l'idée, et je n'en démords (désolée) plus.

- nos shampoing-douche et savons traditionnels ont été remplacés par du savon d'Alep solide et en doseur, et du shampoing solide remportant l'adhésion de l'Adamsfamily, de ce style :

shampoing_solide

Je vous passe les essais pitoyables de shampoings que j'ai préalablement réalisés et qui pourraient figurer au palmarès de ma rubrique Flops (mais j'ai ma dignité). De mémoire (honteuse), il y en avait un au miel qui collait, qui collait ... J'essaie aussi d'espacer mes shampoings, mais pour le moment, c'est difficile.

- ma crème pour le visage/corps se compose uniquement d'huile de coco. C'est mon côté minimaliste qui ressort.

 

Ensuite, j'ai tenté l'incursion dans le royaume des produits ménagers. "Le grand ménage" de Raffa et la lecture de milliards de blogs (au moins) sur le sujet ayant réussi à me titiller le neurone chimiste, je me suis lancée :

- je fabrique maintenant ma lessive. J'en suis restée à la première testée, celle au savon de Marseille, qui me convient parfaitement, et que j'agrémente au gré de mes humeurs et de la saleté de mon linge, de cocktails d'huiles essentielles, de cristaux de soude, de percarbonate... Bref, de la fantaisie dans le tambour !

mère_denis

- je fabrique également mon cake-vaisselle qui est d'une efficacité que je désespérais d'atteindre après mes premiers essais,

- j'ai fabriqué, de façon plus ou moins heureuse, mes tawashis pour remplacer mes éponges. Je n'en suis toujours pas pleinement satisfaite, j'ai d'autres essais en vue. Je les complète avec une brosse à vaisselle et une paille de fer quand c'est moi qui ai cuisiné.

- j'ai un produit multi-usage à base de vinaigre que je trouve moyennement efficace pour dégraisser, je trouverai peut-être quelque chose de mieux (des avis ?)

- j'utilise du savon noir pour laver par terre.

 

Côté alimentation maintenant, cela concerne beaucoup l'Homme qui fait les courses et à manger la plupart du temps. Cherchez pas, il est attaché au fond du garage avec des chaînes aux pieds.

- De lui-même, et pour mon plus grand plaisir, il s'est investi dans la recherche de produits bio et je pense qu'il a maintenant testé tous les magasins bio de notre entourage. Et comme les grandes enseignes commencent aussi à proposer du bio, cela agrandit son terrain de jeux.

- les confitures sont faites maison à partir des fruits du jardin (abricots, cerises, framboises, quand il y en a ...), des cueillettes en balade, et des promos de fin de saison. Il n'en restait plus qu'une quarantaine de pots au dernier recensement, on en refera quelques-uns cette année.

- nous avons quasiment triplé notre surface de potager qui atteint maintenant environ 40 m2 (quand même ! Petitesoeur, si tu passes par là, tu dois bien rigoler !). Nous avons donc des bébés radis, patates, tomates, aubergines, courgettes, courges, butternut, haricots, petits pois, différentes herbes aromatiques et quelques framboisiers / myrtillers. Je ferai un article avec quelques photos lorsque ça aura un peu évolué. Nous avons également fait nous-même quelques semis dans des petits pots et des boites à oeufs transparentes : ça fait mini-serre. On a aussi acheté une serre pour l'an prochain pour éviter de crouler sous des monceaux de boites à oeufs. Et bientôt, nous devrions avoir nos propres oeufs ...

salades

- notre compost mûrit doucement,

- on achète de plus en plus de vrac,

- je fais maintenant mes yahourts et fromages blancs maison, que nous trouvons beaucoup moins acides que ceux du commerce,

- j'ai tenté les graines germées, dans un germoir de fortune parce que je ne voulais pas en acheter un si finalement ça ne me plaisait pas. C'est une réussite, et je prévoir aussi un article là-dessus.

- pour conserver toute notre cuisine faite-maison, nous avons investi dans des boîtes et bocaux en verre.

- et bien-entendu, nous continuons à boire l'eau du robinet (ainsi que d'autres breuvages à usage thérapeutique), habitude que nous avons toujours eue.

 

Dans d'autres domaines plus variés :

- la Belette a confectionné un Stop-Pub à l'aide d'un vieux CD,

Stop_pub

- nous commençons à stocker tissus et décos pour faire des emballages cadeaux recyclables,

- je continue à faire des vide-greniers pour vidanger la maison.

vider_maison

 

Je continuerai à vous parler de mes tentatives, heureuses ou malheureuses, et compte bien sur vos commentaires!

Merci d'avoir supporté de lire ce post d'auto congratulations jusqu'au bout !

Je vous décerne la palme (bio) du lecteur patient.

Posté par Adamsfamily à 17:56 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

25 avril 2017

The winner is ... le cake vaisselle !

Dans la lignée de mes efforts vers le bio, en tout cas vers le "plus sain", j'ai testé différents remplaçants au liquide vaisselle. Que ce soit le savon de Marseille pur, le mélange bicarbonate de soude-vinaigre, ou même la lessive maison réchauffée avec de la fécule de maïs pour l'épaissir (ça vous laisse pensif sur le niveau de désespoir atteint, hein ?), aucune de ces solutions ne m'a convaincue. Le savon de Marseille laisse un dépôt blanchâtre sur la vaisselle, et je reproche aux autres solutions de ne pas dégraisser. Il fallait laver deux fois, et pour les plats très gras, rien à faire, je devais réutiliser mon produit classique pas bio.

Me restait une solution que j'ai tardée à expérimenter, sans doute parce qu'il fallait jouer à l'apprenti chimiste et que cela ne me plaisait qu'à moitié.

apprentie_chimiste

C'est une recette que j'ai trouvée chez Mathy't'fourmi et qui ressemble à celle de Sha-ne-no. Elle implique d'utiliser du SCI (Sodium Cocoyl Isethionate) qui est un tensioactif, et qui nécessite quelques précautions d'usage : gants, lunettes, masque (j'ai entouré mon nez d'un torchon tenu par une pince à linge, top glamour) et j'ai mis en route la hotte de la cuisine.

Pour mon premier essai, j'ai testé avec des demi-doses. Je vous mets la recette avec des doses complètes, mais compte tenu de la quantité et du temps nécessaire à le consommer -parce qu'en plus, c'est économique !-, je crois que je préparerai toujours des demi-doses à l'avenir.

- 250g de SCI,

- 30g d'eau du robinet

- 20g de cristaux de soude

- 40 gouttes d'huiles essentielles (H.E) de citron ou autre.

Cake_vaisselle1

Faire chauffer au bain marie le SCI et l'eau jusqu'à obtention d'une pâte homogène. Attention, l'épaississement de la consistance va très vite. Une fois que vous obtenez une pâte homogène, enlever la préparation du bain marie et ajouter les cristaux de soude. Remuer jusqu'à homogénéisation du tout. Là, j'ai eu du mal à remuer, j'ai "écrabouillé" au mieux pour tenter de mélanger un peu. Ajouter les H.E. et mélanger encore. Là j'ai pas pu, c'était trop consistant. Dommage, je viens d'acheter une HE d'orange qui sent divinement bon. Transvaser ensuite le cake vaisselle dans un pot. Il suffit ensuite de frotter l'éponge (ou mieux, le tawashi) ou la brosse sur la pâte, et de faire la vaisselle avec.

Résultat : un produit solide, inodore dans mon cas, super efficace et qui ne laisse pas de traces indésirables. Monsieur a passé un doigt critique au fond du plat à gratin, avec le regard souçonneux qui va avec,

chat_patte

Photo PatrickTCPope

et ... rien. RIEN à reprocher, ça mousse même à l'utilisation, pour les inconditionnel(le)s de la mousse. Quant à la rapidité de préparation, si vous avez le temps d'incorporer les HE, vous aurez de la chance !

Cake_vaisselle4

Je suis contente, j'ai trouvé mon produit de remplacement !

 

Posté par Adamsfamily à 12:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


15 avril 2017

Recette des cookies de Cerise

C'est une recette que je vous ai promise dans mon post qui vous relatait l'incroyable défi lancé à mon Murphy culinaire. Elle est tirée du tome 3 de la BD Cerise que la Belette adore, et ils sont absolument délicieux. Le top du top. Sans plus vous faire attendre, il faut :

- 200 g de pépites de chocolat noir,

- 80 g de beurre ramolli,

- 125 g de sucre roux,

- 150 g de farine,

- 1 oeuf,

- 1 c à soupe de lait,

- 1/2 sachet de levure (que je remplace par du bicarbonate de soude).

Mettre le beurre dans un saladier. Ajouter le sucre, malaxer vivement puis ajouter l'oeuf. Mélanger à nouveau.

Incorporer la farine en remuant bien avec les doigts. Ajouter la levure puis le chocolat et le lait.

Former des boules et les disposer sur une plaque de four protégée par du papier cuisson. Les aplatir pour qu'elles aient environ 1 cm d'épaisseur.

Faire cuire à 210°C pendant 12 minutes ou plus, surveiller.

cookiesUne recette de plus pour fournir des goûters faits maison à mes gamins !

Posté par Adamsfamily à 14:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 avril 2017

Recette des biscuits au beurre "style palets bretons"

Je vous en ai déjà parlé, ces biscuits sont issus d'une recette A*sa de cookies, que je n'apprécie pas car trop beurrée. Ou plus exactement, c'est très bon, mais ça n'a pas un goût de cookies et le chocolat gâche presque l'ensemble. J'ai donc décidé d'enlever les pépites et de rebaptiser l'ensemble "sablés bretons". Les bretons y trouveront sans doute à redire.

Dans un saladier, mélanger avec les doigts :

- 150 g de beurre mou mais pas fondu

- 180 g de sucre, idéalement moitié blanc, moitié cassonnade

ajouter 1 oeuf, remélanger,

Dans un puits, ajouter :

- 200 d de farine

- 60 g de Maïzena

- 1 c à soupe de levure chimique (moi je la remplace par la même quantité de bicarbonate de soude)

Remélanger.

Mettre la pâte 30 min au frigo (ça garantit des biscuits qui se tiennent). Ensuite, faire des boules de pâte de la taille d'une noix sur une plaque et enfourner pendant environ 12 minutes à 180°C. Surveiller très régulièrement.

biscuits_maisonCe sont les biscuits au premier plan. Là, je les ai étalés assez épais et découpés en carrés.

Posté par Adamsfamily à 14:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 avril 2017

Recette des biscuits sablés

Parmi les recettes dont je vous ai parlé ici, il y avait la recette des sablés.

Il s'agit tout simplement de la recette de la pâte sablée du cooking chef, j'imagine que toutes se ressemblent à peu près. Je vous la donne avec les consignes propres au cooking chef, mais vous pouvez sans aucun doute la préparer avec un autre robot ou même avec vos propres mimines (propres, il va sans dire). Je mets alors les consignes équivalentes en couleur.

Pour 6 personnes ou environ 30 sablés, il faut :

- 125 g de beurre à température ambiante,

- 250 g de farine,

- 1 pincée de sel,

- 125 g de sucre glace,

- et 1 oeuf.

1 - couper le beurre en dés et le mettre dans le Bol du robot (dans un saladier)(oui, apparemment, chez Kenwood, ils personnifient leurs ustensiles. Il y a le Bol, le Batteur, le Couvercle Anti-Projections - CAP, pour les intimes -, ... une grande famille). Ajouter la farine, le sel et le sucre glace dans le Bol du robot. Installer le Batteur K (prenez un fouet ou préparez vos mimines) et le Couvercle Anti-Projections (esquivez). Régler la vitesse sur 1 et battre pendant 2 minutes (fouettez ou malaxez jusqu'à obtenir un mélange sableux).

2 - Ajouter l'oeuf dans le Bol du robot par la cheminée d'alimentation du CAP (ajoutez l'oeuf, quoi).Régler la vitesse sur 1 et battre pendant 30 secondes (fouettez encore un peu). Là, en pratique, la pâte n'est pas suffisamment collante et je rajoute un peu d'eau pour qu'elle "prenne" un peu.

3 - Sortir la pâte du Bol, former une boule et l'envelopper d'un film alimentaire. Laisser reposer 30 minutes au frigo avant de l'utiliser (tout pareil).

Ensuite, vous étalez votre pâte (épaisseur de 3 mm environ) et vous découpez vos sablés aux formes que vous voulez.

Aucun temps de cuisson n'est donné mais en pratique, je les cuis à 160°C à chaleur tournante, pendant environ 10 minutes. Mais à partir de 5, je les surveille comme du lait sur le feu parce que ça va très vite (mon four est super efficace). Il faut les sortir avant qu'ils soient complètement durs ; ils finissent de sécher à l'air libre. Je les mets d'abord sur une volette pour qu'ils sèchent bien.

sablesAu second plan, ce ne sont pas des sablés mais des chocolats à la pâte d'amande que j'avais préparé pour Noël.

Posté par Adamsfamily à 13:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 avril 2017

Ma nouvelle bible

Vu-parcouru-acheté-lu-testé. Presqu'en un seul geste.

60millions_consommateurs_bio

Plus d'infos.

Tout y est, en parcourant toutes les pièces de la maison, et en insistant bien sûr sur la cuisine. Et ce que j'apprécie : non seulement on nous explique pourquoi tel ou tel produit de chez machin est dangereux ou cher, comparatifs à l'appui, mais en plus, on nous conseille les meilleurs bio, sur la base d'études complètes. Les articles sont intéressants. Et en plus, on nous donne des recettes pour fabriquer PLEIN de produits ménagers maison (je suis contente, la recette de la lessive, c'est la même que la mienne !). Et cela termine par un feu d'artifices sur les détachants. Que du bonheur !

happy-housewife

 

Posté par Adamsfamily à 18:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 mars 2017

Tawashi : la deuxième tentative fut la bonne !

Mon dernier contact avec les tawashis fut un flop (). Mais n'écoutant que mon courage et mes deux mains, je revins à la charge et cette fois, sortis vainqueur (-queuse ? qurice ? Bref, gagnante) d'un combat tant épique qu'incongru. En effet, mon adversaire n'était rien moins que la horde de chaussettes orphelines dont je vous ai déjà parlé (ici).

Forte de ma dernière expérience, je décidai de mettre toutes les chances de mon côté : je me dotai des armes adéquates, de ma horde de chaussettes à pourfendre, et de ma Belette, qui prit parfois le relais dans les moments difficiles.

Voici le compte rendu détaillé de cette action d'éclat :

- construire un "métier à tisser" spécial tawashis : tracer sur une planche un carré de 14x14 cm et planter des clous tous les deux cm, à partir de 3 cm du bord soit à 3, 5, 7, 9 et 11cm, sur tous les côtés.

Tawa11

- pourfendre ces mécréantes de chaussettes isolées en tronçons (âmes sensibles s'abstenir) d'environ 3 cm de large.

Tawa13

 

- étirer les 5 premiers tronçons en les étirant d'un clou à l'autre (ça sonne délicieusement inquisition, vous ne trouvez pas ?), comme sur la photo,

Tawa12

- puis tisser les autres en travers, alternativement comme montré.

Tawa15Tawa16Tawa17Tawa18

Jusque-là, tout alla bien. La suite du combat me mit parfois en grand péril de lâcher un bout de chaussette mais ma Belette vint à ma rescousse et m'aida à mener à bien cette délicate opération :

- prendre la boucle en haut à droite entre deux doigts, et faire passer à travers celle qui se trouve immédiatement à sa gauche. Lâcher la première et recommencer avec la deuxième : faire passer celle de gauche à travers, et lâcher la deuxième, etc... Jusqu'à faire le tour complet.

Tawa19Tawa20Tawa21

Au prix d'un effort surhumain, nous terrassâmes l'adversaire dont nous achevâmes la dernière boucle par un noeud.

Notre premier (vrai) tawashi était né. Totalement à ma merci, celui-ci alla de lui-même s'accrocher à la poignée de la fenêtre, au-dessus de l'évier.

Tawa22

Notre armée de Tawashis

 

Nos références.

Posté par Adamsfamily à 14:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,