Avez-vous entendu, braves gens, ce dimanche matin aux alentours de 9 h (9 heures !), le souffle bruyant et caverneux du gros gibier aux abois, se déplaçant, chose étonnante, à l'allure d'un escargot ? Si tel est le cas, vous auriez pu en vous aventurant jusqu'à votre fenêtre, observer un bien triste spectacle, celui auquel tous mes voisins ont assisté, les pauvres. En effet, l'Homme, manifestement inconscient de ma condition physique abysmalement pathétique, m'a emmenée mourir courir EN COTE.

Eh bien moi, je peux vous le dire, ce qui se passe dans la tête d'un gros gibier aux abois, sur le coup des 9 h (9 heures !) un dimanche matin.

Il réfléchit à ce qu'il va écrire sur son blog.

sanglier