Il semblerait que je n'aie pas besoin de Murphy pour me mettre toute seule dans la panade. Ou bien que je sois moi-même Murphy, ce qui répondrait peut-être à mes questions existentielles. Non, écartons cette pénible possibilité.

dauphin2dauphin1

Les dauphins dans leur nouvel environnement

Ayant reçu ces deux (DEUX !) superbes dauphinous cousus par ma cop Reyhaziel souffrant de son dos à l'agonie, j'ai répliqué par un colis contenant certaines de mes fabrications maison. Enfin, il m'a quand-même fallu me gratter la tête, histoire qu'elle ne me radie pas de ses copinautes suite à un colis de financiers ratés. J'ai donc prudemment contourné l'écueil "financiers" en groupant dans mon colis, un pot de romarin et un pot de verveine maison bio (cuisine zéro) et un pot de babas au cointreau présentable. Jusque là, tout va bien, me direz-vous.

Mais c'est sans compter la part Murphiesque de ma personnalité, qui prise d'une impatience légendaire accompagnée d'un surprenant accès de confiance en soi, n'a pas attendu la confirmation de l'adresse de ma copine, mais a expédié mon colis à une vague adresse retrouvée de mémoire et avec les pages jaunes ... dans une mauvaise localité. Une fois la l'adresse de Reyhaziel reçue, qui confirmait que je m'étais effectivement PLANTEE, je me suis dit qu'il y aurait un Monsieur qui serait probablement fort surpris de recevoir un colis de trucs faits maison.

J'ai aussitôt renvoyé un deuxième colis, quasi-identique au premier, en me traitant traitant Murphy de tous les noms. Que Reyhaziel a reçu après que le gentil Monsieur lui a rapporté le premier.

Bilan des courses :

- Reyhaziel a eu deux colis (hé-hé!),

- la gentillesse existe encore,

- Murphy a encore de beaux jours devant lui. Pitié, dites-moi que Murphy sévit chez vous aussi!

 

chat_desole

Hein, dites ?