31 mars 2017

Tawashi : la deuxième tentative fut la bonne !

Mon dernier contact avec les tawashis fut un flop (). Mais n'écoutant que mon courage et mes deux mains, je revins à la charge et cette fois, sortis vainqueur (-queuse ? qurice ? Bref, gagnante) d'un combat tant épique qu'incongru. En effet, mon adversaire n'était rien moins que la horde de chaussettes orphelines dont je vous ai déjà parlé (ici).

Forte de ma dernière expérience, je décidai de mettre toutes les chances de mon côté : je me dotai des armes adéquates, de ma horde de chaussettes à pourfendre, et de ma Belette, qui prit parfois le relais dans les moments difficiles.

Voici le compte rendu détaillé de cette action d'éclat :

- construire un "métier à tisser" spécial tawashis : tracer sur une planche un carré de 14x14 cm et planter des clous tous les deux cm, à partir de 3 cm du bord soit à 3, 5, 7, 9 et 11cm, sur tous les côtés.

Tawa11

- pourfendre ces mécréantes de chaussettes isolées en tronçons (âmes sensibles s'abstenir) d'environ 3 cm de large.

Tawa13

 

- étirer les 5 premiers tronçons en les étirant d'un clou à l'autre (ça sonne délicieusement inquisition, vous ne trouvez pas ?), comme sur la photo,

Tawa12

- puis tisser les autres en travers, alternativement comme montré.

Tawa15Tawa16Tawa17Tawa18

Jusque-là, tout alla bien. La suite du combat me mit parfois en grand péril de lâcher un bout de chaussette mais ma Belette vint à ma rescousse et m'aida à mener à bien cette délicate opération :

- prendre la boucle en haut à droite entre deux doigts, et faire passer à travers celle qui se trouve immédiatement à sa gauche. Lâcher la première et recommencer avec la deuxième : faire passer celle de gauche à travers, et lâcher la deuxième, etc... Jusqu'à faire le tour complet.

Tawa19Tawa20Tawa21

Au prix d'un effort surhumain, nous terrassâmes l'adversaire dont nous achevâmes la dernière boucle par un noeud.

Notre premier (vrai) tawashi était né. Totalement à ma merci, celui-ci alla de lui-même s'accrocher à la poignée de la fenêtre, au-dessus de l'évier.

Tawa22

Notre armée de Tawashis

 

Nos références.

Posté par Adamsfamily à 14:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


29 mars 2017

Une avalanche de biscuits

Sur le chemin en direction du bio/fait maison/allègement (je ne sais pas comment appeler ça mais il me semble que tout est lié), il y a des incontournables. Des sortes d'objectifs que l'on se fixe inconsciemment, tellement ils sont évidents. C'est peut-être votre cas à vous aussi, ces sortes d'envies qui deviennent brutalement impératives. Dit comme cela, cela parait très pompeux. Vous pourriez vous attendre à je ne sais pas, moi, peut-être une reconversion rurale, un déménagement dans un quartier écolo, voire une orientation mystique. Mouais. Ne vous emballez pas.

Pour moi, c'était d'avoir en permanence une boîte en fer - très important - remplie de biscuits faits maison - tout aussi important -, toujours disponible pour les goûter des mes gamins. Là, je sens que le soufflé retombe, et que vous vous dîtes que vous feriez sans doute mieux de passer votre chemin et de chercher la recette de la lessive faite maison (la recette ici, si vraiment vous tenez à rester sur ce blog ;)).

Bref-donc samedi, la Belette et moi avons passé une bonne partie de l'après-midi à pâtisser. Pour qui me connait, il s'agit-là d'une transformation à peine croyable de ma personnalité sans cesse en butte aux facéties de mon murphy culinaire. Mais samedi, c'était samedi, et je me suis dit dans un élan insoutenable d'inconscience :

"F*** Murphy !"

C'est ainsi pas moins de quatre recettes que nous avons réalisées, la Belette et moi :

- des cookies aux pépites de chocolat noir, recette issue du tome 3 de la BD "Cerise",

- des sortes de palets bretons (les carrés que vous voyez au 1er plan, avec et sans sucre dessus), qui sont en fait uniquement la pâte d'une recette de cookies A*sa, mais qui contiennent beaucoup trop de beurre pour des cookies, à mon goût,

- des sablés basiques (recette de la pâte sablée du cooking chef),

- et des croquants aux amandes (parce que je n'avais plus de poudre de noisettes), recette ramenée de colo par la Belette. Là, j'ai limite loupé la cuisson (pas assez cuits), mais du coup, ils sont d'une consistance moelleuse qui colle aux dents et qui fait dire qu'avec des la poudre de noix de coco à la place de l'amande, ça serait une tuerie.

biscuits_maison

 

Je vous livrerai les recettes dans les post qui viennent. Les cookies, palets et croquants-pas-croquants sont incontestablement les gagnants. Les sablés basiques sont ... basiques. Je les améliorerai en les trempant dans du chocolat noir.

Là où mon objectif n'a été que partiellement atteint, c'est que :

1 - je n'avais pas de boîte en fer assez grande pour mettre tout ça (pas pensé avant, c'est ballot, hein, Adamsfamily). J'ai donc sorti ma collection de boîtes et bocaux, c'est joli aussi, des biscuits en bocaux.

2 - les monstres se sont tellement jetés dessus (et moi aussi), que finalement, cela ne fera que très peu de goûters. Va falloir en refaire. Murphy, gare à toi !

Posté par Adamsfamily à 12:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 mars 2017

P'tit bonheur #21 : Bonheur du jour

Au détour d'une visite sur le blog de Mamandetribu, j'ai découvert celui de Marie-Séraphine Gillet : Bonheur du jour. Ses messages s'attachent à retracer l'instant pleinement vécu, tout en conscience, et ainsi pleinement apprécié. Il s'en dégage une poésie et une bienveillance réconfortantes. Le temps est aboli ; le style impose naturellement l'éloge de la lenteur. Même dans ses recettes de cuisine ! Extrait :

"Dès potron-minet, être dans la cuisine parce qu’on n'a plus sommeil.
Préparer le café avec la cafetière italienne et peu à peu la bonne odeur du café flotte dans la pièce.
Faire griller du pain et déguster tout cela en écoutant la Sonate n°1 de Mozart.
Remarquer, dans la coupe à fruits, deux citrons qui s’ennuient.
Décider alors de faire un cake au citron..."

Je suis sortie de ma lecture toute "zenifiée". Une rencontre.

rosée

Posté par Adamsfamily à 18:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

21 mars 2017

Mon déo bio

En surfant sur les blogs "bio", je me suis rendue compte que les déodorants vendus habituellement contiennent des produits plus que douteux, non seulement pour l'environnement, mais surtout pour notre santé. Au moment où ma fille commence à en utiliser, je voulais trouver un déo clean. J'avais opté pour la pierre d'alun mais juste avant de passer commande, j'ai vu que cela contient des dérivés de l'aluminium dont on ne connait pas trop les effets sur la santé. Comme je n'avais pas envie d'échanger la peste pour le choléra, je me suis intéressée aux recettes de déos maison, et j'ai testé. Et là, franchement, je suis restée scotchée par l'efficacité de ce produit comparée à celle de mes déos précédents. Aucune odeur de transpiration.

mauvaise_odeur_chewbacca

Non, non, aucune.

La recette que j'utilise se trouve sur de nombreux blogs, avec éventuellement de légères variantes.

- 20 g d'huile de coco,

- 16 g de bicarbonate de soude,

- 4 g de cire d'abeille (mais on peut se contenter de 2 g, ça dépend de la texture souhaitée),

- 10 g de fécule de maïs,

- 8 gouttes d'huile essentielle de ce que vous voulez. J'ai choisi Tea tree la dernière fois, j'aime bien.

Déo

Pour moi, cela me convient parfaitement. Au début, j'étais gênée par l'odeur de noix de coco, mais je m'y suis faite, et j'ai vu récemment dans mon Bio and Co de l'huile de coco désodorisée à la vapeur. L'Homme aussi en est satisfait. Mais la Belette n'aime pas du tout la consistance légèrement granuleuse du bicarbonate, ni de se le passer sous les bras. Je me suis donc rabattue sur un déo Weleda au citrus, qu'elle apprécie (miracle !). Quant aux garçons, je ne suis pas sûre qu'ils l'aient essayé. Ils utilisent toujours l'ancien, pour le finir. Mais qui va lentement, va sûrement, et je ne veux forcer personne pour passer au bio ...

Posté par Adamsfamily à 20:50 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 mars 2017

Une passion familiale

Il y a un bon moment déjà, je vous avais promis un post sur une activité familiale qui nous occupe beaucoup en ce moment. Initiée il y a trente ans (!) par l'Homme avec quelques copains, cette tradition s'est transmise à la génération suivante avec bonheur. Le grand copain de l'Homme ayant fait de même avec sa propre tribu, nous avons ainsi pu tous ensemble le week-end dernier ... lancer des micro-fusées.

Mééé... KOITESK ?

Eh bien voilà, il s'agit, grâce à l'allumage de moteurs à poudre (ne m'en parlez pas j'en transpire encore), de propulser des fusées faites maison dont la longueur varie de 10 cm à environ 1 mètre dans le ciel, et à les récupérer au sol après une jolie chute freinée par un parachute (je ne veux pas démystifier la chose mais il s'agit en pratique d'un vulgaire bout de sac poubelle). Pour ce faire, les astres doivent être soigneusement alignés, à savoir qu'il faut trouver un champ grand au minimum comme quatre terrains de foot, non cultivés si on ne veux pas se retrouver l'arrière-train truffé de plomb, qu'il ne pleuve pas et surtout ne VENTE pas (sinon tu peux toujours courir tu ne la retrouves pas, ta fusée. Même sans vent c'est pas garanti). Mon grand ayant fébrilement consulté la météo tous les jours au cours de la dernière quinzaine, et la conjonction des planètes se révélant favorable, dimanche dernier a été une journée mémorable.

Toutes

Photo de groupe. A l'exception de 4 fusées, toutes sont à nous

 

Sur_pas_de_tir

Zentangle

Fusées sur le pas de tir. Il est rare de photographier la flamme comme sur la 2e photo.

 

024 Récupération Tic-Tac

Recuperation_Deep_Purple

Récupération au sol

 Et voilà ! Une super sortie en famille !

Posté par Adamsfamily à 12:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 mars 2017

Relooking de printemps

Le printemps revient ! Pour fêter ça, ce blog a subi un léger relooking de printemps.

Quant à ma photo de profil, si l'on peut dire, je me suis tellement attachée à ce chat qui me rappelle le professeur Mac Gonagall que je crois que je vais le garder encore un peu.

jonquilles1

Joyeux printemps à vous !

Posté par Adamsfamily à 17:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 mars 2017

Ah, Prévert !

Certaines vont dire que je suis maso, à l'heure minimaliste où elles désencombrent leur maison, moi je récupère ! Mais, attention, c'est pour la bonne cause : je veux m'en débarrasser.

chien_interrogateur

Qu'est-ce qu'elle raconte, là ? (photo R. Bahou)

Vous allez vous dire que je suis complètement brinmzin comme disait ma grand-mère. Parce que s'il est vrai qu'il est très satisfaisant de désencombrer sa maison, la remplir juste pour le plaisir de la vider, c'est quelque peu vicieux.

C'est que mon action s'inscrit dans un projet plus large consistant à alléger également le garage de mes parents qui, vous pouvez me croire, en a bien besoin. On y retrouve en vrac, et ce n'est pas un vain mot :

- des lecteurs de DVD, au nombre de 3 (trois) (TROIS !),

- un lecteur de DVD de voiture, pas souvent servi,

- un tuba (?) pour plonger, pas pour jouer de la musique,

- des cassettes VHS,

- une collection intégrale de DVD sur des peintres. Vingt.

- deux tables basses bois et carrelage, comme cela ne se fait plus,

- des livres en nombre,

- une disqueuse neuve,

- un support à je ne sais quel outil, jamais servi,

- des chaînes de voiture,

- une pompe d'arrosage, jamais servi,

- un vieux micro datant des années 60 ou 70,

- plusieurs appareils photo antiques

- un téléscope, jamais servi,

- un refroidisseur de canette (utilité ?)

- ...,

- 5 poêles qui elles, ont servi, et

- ... un truc inconnu.

Et tout ça se retrouve chez moi pour un vide-grenier commun avec ma môman ! Prévu mi-mai. D'ici-là, je vais voir ce que je peux encore amasser...

Posté par Adamsfamily à 17:10 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

07 mars 2017

Coup dur !

boite-a-outils

Catastrophe ! Ma machine à coudre est en panne. L'ampoule à claqué, et suite à ça, impossible de rallumer ma machine. Alors que c'est pas tout ça, mais j'ai du pain sur le métier, moi, ou de l'ouvrage sur la planche, comme vous voulez :

- tenter de fabriquer des éponges pour la vaisselle à partir de vieux gants de toilette. Suite à mon méga flop tawashi-esque, tout est envisageable ! Je vous tiens au courant si j'arrive à quelque chose.

- coudre des carrés de tissus tirés de vieux draps pour remplacer mon essuie-tout,

- faire des sacs à vrac en rectifiant/améliorant certains sacs publicitaires dont je dispose, inutiles car trop grands,

- et accessoirement faire 2-3 ourlets de jeans qui patientent depuis ... plusieurs mois.

 

La réparation devient urgente !

Posté par Adamsfamily à 13:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :